Éditorial

Dans le livre des Proverbes on peut lire : « Un homme bon laisse un héritage aux enfants de ses enfants ». En ces jours de déforestation globale, les arbres et les forêts pourraient bien être un héritage précieux à laisser à nos enfants et petits-enfants.

L’article de Sue Hanley explique comment les arbres peuvent affecter les réserves d’eau : dans beaucoup de pays aujourd’hui, on abat de telles quantités d’arbres et de forêts que non seulement les réserves d’eau et le climat de la région changent mais aussi le climat du monde entier se trouve affecté.

En plantant des arbres nous-mêmes et en encourageant nos communautés à faire de même, nous améliorons non seulement notre vie de demain mais aussi la qualité de l’avenir de nos enfants. Parce qu’ils nous fournissent l’ombre et la beauté, du bois, du fourrage, des fruits, des poutres, du papier et bien d’autres choses, parce qu’ils protègent le sol de l’érosion et des pertes en eau, les arbres améliorent la qualité de nos vies.

Isabel Carter