L’allaitement maternel reste le meilleur

Un récent sondage confirme que d’inquiétantes pressions sont exercées par des compagnies désireuses d’améliorer leurs ventes de lait pour bébé auprès des femmes qui viennent d’accoucher. Le groupe Interagency on Breast- Feeding Monitoring (IGBM) a récemment publié un rapport montrant que de nombreuses compagnies comme Nestlé, Gerber, Milco, Nutricia et Wyeth, faisaient la promotion de l’allaitement au biberon parmi les femmes enceintes ou ayant récemment accouché, ne respectant donc pas le Code International signé en 1981. Le groupe a aussi découvert que le personnel de santé ne respecte pas cet accord en distribuant aux jeunes mères des échantillons de lait gratuits qu’ils ont reçus de compagnies, ou en affichant des posters et en distribuant des fascicules faisant la publicité de telle ou telle compagnie.

Le lait pour bébé est cher, c’est un pauvre substitut du lait maternel et, pire encore, si le lait est trop dilué ou n’est pas préparé dans des conditions stériles, il peut provoquer une infection, la malnutrition ou même causer la mort de nombreux bébés.

Le colostrum est le lait épais et jaunâtre produit pendant quelques jours après la naissance. Certaines traditions voudraient s’en dispenser mais, en fait, il donne au bébé une protection vitale contre la maladie. Le colostrum et le lait maternel contiennent tous deux des ingrédients spéciaux qui donnent une protection naturelle contre la maladie. Ces ingrédients protecteurs sont absents de la formule des laits de substitution. L’allaitement maternel protège le bébé de la diarrhée, des maladies infectieuses et de certaines formes d’allergies. Il est probable aussi qu’il favorise un meilleur développement intellectuel.

L’allaitement peut aussi offrir des avantages aux mères. Il réduit le risque de cancer des ovaires ou du sein. L’allaitement exclusif aide aussi à empêcher la conception, contribuant ainsi à l’espacement des naissances.

Que peut faire le personnel sanitaire?

Si vous savez que des compagnies encouragent l’allaitement au biberon dans votre région, adressez une plainte à cette compagnie et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour convaincre les mères que L’ALLAITEMENT MATERNEL EST TOUJOURS LE MEILLEUR. Encouragez les mères à:

  • commencer d’allaiter dès la première demie heure après leur accouchement
  • donner uniquement le sein pendant les premiers 4 ou 6 mois. Rien d’autre n’est nécessaire au bébé: ni eau, ni nourriture solide, ni aucune boisson
  • donner le sein «à la demande» de jour comme de nuit
  • eviter de donner des tétines (ou sucettes).

Si un bébé tombe malade, raison de plus pour continuer à lui donner le sein. Pour un petit bébé trop faible pour téter, la mère peut tirer son lait dans une tasse propre et nourrir le bébé à la petite cuillère jusqu’à ce qu’il reprenne de la force. Il est surprenant que même les mères qui ont une mauvaise alimentation ont du bon lait.

Dans certains pays, des groupes se sont formés pour rendre l’allaitement plus facile aux femmes qui travaillent. BUNSO aux Philippines a fait campagne pour que les hôpitaux encouragent l’allaitement, que les mères qui travaillent aient deux mois de congés payés après l’accouchement, que les lieux de travail soient plus accueillants pour les bébés et qu’ils soutiennent les mères qui allaitent leur bébé.