Que faire pour se débarrasser des sacs en plastique

Les sacs en plastique sont facilement emportés par le vent. Ils pendent dans les buissons, flottent dans les rivières, battent au vent dans les clôtures, bloquent les systèmes d’évacuation d’eau, étouffent les animaux qui essayent de les manger et affectent la beauté des paysages. Peu de sacs en plastique sont recyclés et la plupart d’entre eux nécessitent des centaines d’années pour se décomposer. En Afrique du Sud, les sacs en plastique sont tellement communs qu’on les appelle les « fleurs nationales ». En Inde, une centaine de vaches environ meurent chaque jour pour avoir mangé des sacs en plastique qui jonchent les rues.

Dans certains pays, on a fait récemment des efforts pour réduire l’utilisation des sacs en plastique.

Irlande
ACTION
Les clients dans les magasins doivent payer 15 cents par sac plastique.
RESULTATS

  • Une réduction de l’utilisation des sacs en plastique estimée à 90%.
  • Les consommateurs achètent des sacs en plastique solides et résistants ou utilisent les sacs en papier gratuits, offerts par les magasins.
  • L’argent collecté sous forme de taxe sert pour des projets liés à l’environnement.

Bangladesh
ACTION
Interdiction des sacs en polythène.
PENALITE Dix ans d’emprisonnement ou une amende de 17 000 $US pour toute personne fabriquant des sacs en polythène et une amende de 9 $US pour chaque personne prise à en utiliser un.
RESULTAT On utilise de plus en plus les sacs en toile de jute, ce qui encourage l’industrie de la toile de jute.

Taiwan
ACTION
Interdiction aux magasins de donner des sacs en plastique gratuits.
PENALITE Amende allant jusqu’à 8 600 $US par magasin. RESULTATS

  • Les travailleurs dans l’industrie du plastique se sont plaints. Le gouvernement a convenu de les aider à trouver d’autres postes.
  • La loi ne s’applique pas encore aux vendeurs sur les marchés et dans les rues.

Inde
ACTION
Interdiction de produire, entreposer, utiliser, vendre et distribuer des sacs en polythène dans des états comme Himachal Pradesh, Goa, Kerala et Maharashtra.
PENALITE Dans Himachal Pradesh, jusqu’à sept années d’emprisonnement ou une amende de 2 000 $US pour toute personne utilisant un sac en polythène.
RESULTAT Impact limité car l’interdiction n’est pas bien appliquée.

Afrique du Sud
ACTION Interdiction d’utiliser des sacs en plastique fin.
PENALITE Jusqu’à dix ans d’emprisonnement ou une amende de 13 800 $US par magasin utilisant des sacs en plastique fin.
RESULTATS

  • Les clients qui achètent dans les magasins payent pour des sacs en plastique plus robustes qui peuvent être réutilisés et sont plus faciles à recycler.
  • Réduction des déchets. On craint cependant que si on n’interdit que les sacs en plastique fin, il y aura encore des déchets de sacs en plastique plus épais.
  • Nombre d’usines ont fermé car elles ne peuvent pas fabriquer les sacs en plastique épais d’où une perte d’emplois.
  • Les gens qui réalisent des articles à partir de sacs en plastique doivent maintenant les acheter et font donc moins de profit.

Questions pour discussion

  • Quels sont les problèmes causés par les sacs en plastique dans notre pays ?
  • Quelles actions pourraient être prises pour réduire le nombre de sacs en plastique fabriqués et utilisés ?
  • Quels seraient les effets négatifs de telles actions ?
  • Quel type d’action serait le plus utile et présenterait le moins d’inconvénients possibles ?
  • Comment pouvons-nous défier nos gouvernements pour qu’ils prennent des mesures pour réduire l’utilisation des sacs en plastique ?

Basé sur des informations de la BBC, du site internet du journal britannique The Guardian et de Ravi Agarwal de Toxics Link, en Inde www.toxicslink.org