Objectif No 4 Réduire la mortalité infantile

Le but de cet objectif est de réduire de 2/3 le nombre de décès des enfants de moins de 5 ans.

Informations générales
Près de 10 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies évitables notamment : diarrhée, pneumonie, paludisme, VIH et sida.

Apprendre les uns des autres

Le Service de santé communautaire de l’hôpital St Stephen à Delhi, en Inde, offre des services de santé, d’éducation et de développement à près de 60 000 personnes de Sunder Nagari, un taudis urbain de l’Est de Delhi ainsi que 18 000 personnes de dix villages ruraux du district de Gurgaon, en Haryana.

Dans le district de Gurgaon, le personnel infirmier et les sages-femmes rendent régulièrement visite aux familles de cette région, offrant une éducation sanitaire et un lien constant avec les services disponibles. Une idée toute simple mais qu’ils trouvent très efficace est de mettre deux mamans dans la même situation ensemble. Les agents de santé cherchent des mamans qui arrivent à bien s’occuper de leur bébé et jeunes enfants, malgré le peu de ressources et d’argent. Ils demandent à ces mamans si elles accepteraient de recevoir d’autres mamans dans leur foyer et de leur offrir une simple formation. Les agents de santé suggèrent alors que les mamans dont les bébés sont mal nourris ou pas bien, rendent visite à ces mamans « efficaces ».

En leur rendant visite dans leur foyer, discutant sur les bébés et les enfants, aidant à préparer la nourriture pour les enfants, ces mamans observent et apprennent toutes sortes d’informations utiles. Elles deviennent parfois très bonnes amies. D’autres fois, elles ne font qu’une seule visite. Bien que ce soit une toute nouvelle idée, le personnel de St Stephen est convaincu de son efficacité pour réduire les cas répétés de malnutrition. Apprendre auprès d’autres mamans qui font bien face dans des situations pauvres ou similaires, s’avère être une manière très efficace d’apprendre.

Causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans

CAUSE DÉCÈS ACTIONS PRÉVENTIVES TRAITEMENT
diarrhée 22% • allaitement au sein
• vitamine A (dans les légumes verts)
• eau potable
• assainissement et une bonne hygiène
• la thérapie de réhydratation
orale éviterait
15% de ces décès
• zinc
pneumonie 21% • allaitement au sein
• vaccin Hib
• antibiotiques
suffocation durant
la naissance
10% • formation de sages-femmes et
d’accoucheuses traditionnelles
• ressusciter le
nouveau-né
paludisme 9% • moustiquaires imprégnées • médicaments
contre le paludisme
infection durant la
naissance
8% • accouchement propre
• allaitement au sein
• antibiotiques
naissance
prématurée
8% • moustiquaires pour les femmes
enceintes afin d’éviter le paludisme
• conserver le bébé
au chaud
VIH et SIDA 3% • Névirapine et nourriture de
remplacement
x
tétanos 2% • vaccin contre le tétanos pour les
femmes enceintes
• accouchement propre
x
rougeole 1% • vaccination • vitamine A


D’autres idées

  • Offrir régulièrement un traitement vermifuge pour tous les enfants d’âge scolaire, dans les régions affectées.
  • Encourager des programmes efficaces d’immunisation pour tous les enfants.
  • Promouvoir de se laver régulièrement les mains et une bonne hygiène. 

Progrès vers l’objectif

On a réalisé de considérables progrès dans nombre de pays mais ceci s’est complètement arrêté en Afrique subsaharienne. Il est peu probable que cet objectif soit atteint.