Étude Biblique

1 Samuel 7:2-14

Je suis convaincu que la prière est un des facteurs clés du succès de Pas à Pas. C’est pourquoi, alors que nous célébrons nos 20 ans d’existence, nous pouvons prendre une pierre et l’appeler « Eben-Ezer » en disant : « Jusqu’ici l’Éternel nous a secourus. » [1 Samuel 7:12]

Samuel avait été appelé, enfant, à être prophète à une très mauvaise période de l’histoire du peuple de Dieu, Israël. Nous pouvons voir dans les derniers chapitres du livre des Juges à quel point les choses allaient mal. Lorsque Samuel a été appelé, les fils d’Éli, le grand prêtre, abusaient de leur position pour exploiter le peuple. Leur blasphème [1 Samuel 2:12-15 ; 3:13] a même entraîné leur mort et la perte de l’arche de Dieu, qui est tombée aux mains des Philistins lors d’une bataille près d’Eben-Ezer [1 Samuel 4:1, 10].

Dans 1 Samuel 7, le récit se déroule 20 ans après ces terribles événements. L’arche fut bientôt récupérée mais resta dans une ville inconnue et cessa de jouer un rôle central dans la vie de la nation jusqu’au règne de David. Samuel est désormais un prophète et un juge respecté. Les Philistins oppriment toujours le peuple de Dieu, qui vit dans la peur et la pauvreté. 

Soudain, le peuple d’Israël prend conscience que les choses vont mal parce qu’il a tourné le dos à Dieu. Samuel convoque une assemblée générale à Mizpah pour que les leaders du peuple témoignent du fait qu’ils ont renoncé à leurs faux dieux. Les Philistins perçoivent cela comme l’occasion d’attaquer. Les Israélites n’ont pas pu préparer leur défense ; ils ne peuvent rien faire d’autre que de demander à Samuel de prier… 

Discussion

  • Discutez de ce que ce récit nous dit des causes de nos problèmes, y compris la pauvreté.
  • Partagez vos expériences de changements positifs obtenus essentiellement grâce à la prière.
  • Discutez du rôle qu’a joué le fait que le peuple de Dieu [l’église] se soit tourné vers Dieu par rapport à l’efficacité de la prière de Samuel.

Dewi Hughes, Conseiller théologique, Tearfund
Email : dewi.hughes@tearfund.org