Récolte des graines d’arbre

Rod Mill
Rod Mill

Prenez l’habitude de transporter sur vous des sacs ou de vieilles enveloppes, de façon à toujours pouvoir récolter des graines de bons arbres.  

Ne récoltez que les graines bien mûres d’arbres robustes et en bonne santé. Prélevez les graines sur les meilleurs spécimens d’arbres à disposition. Les graines contenues dans des gousses ou des fruits doivent être prélevées. Les fruits collants comme le tamarin doivent être trempés dans de l’eau pour pouvoir en retirer les graines et les sécher.

Les graines doivent être soigneusement séchées avant d’être stockées et étiquetées. Certaines graines, surtout les plus dures, peuvent se conserver plusieurs années. Mais certaines graines plus tendres, comme le neem ou la pomme de kei, ne se conservent que quelques semaines. Autant que possible, utilisez des graines fraîches.

Texte adapté d’Agroforesterie – Un guide PILIERS, publié par Tearfund. Ce guide explique comment préparer une pépinière, semer les graines, prendre soin des jeunes plants et donner un bon départ aux jeunes arbres. Pour plus d’informations, voir la page des Ressources.



Activité de groupe 

  • Discutez des types de récipients à disposition qui pourraient servir à stocker les graines. Ceux-ci doivent être propres, secs et hermétiques à l’air et à l’humidité. Il peut s’agir de pots en verre, de boîtes de conserve, de récipients en plastique, de sacs plastiques ou de calebasses. 
  • En groupe, préparez des récipients et des étiquettes. Puis, si possible, aller récolter des graines. Le meilleur moment de l’année pour récolter des graines n’est pas le même selon les espèces. Faites bien sécher les graines avant de les placer dans les récipients. 
  • Quelles sources de graines d’arbres les gens connaissent-ils ? Il peut s’agir du Département des forêts, du Ministère de l’agriculture ou des ONG locales.