Le stigmate provoque la honte et la solitude. Richard Hanson/Tearfund
Le stigmate provoque la honte et la solitude. Richard Hanson/Tearfund

STIGMATISATION

À l’origine, le stigmate signifiait une marque physique sur le corps d’une personne, mais le mot est désormais aussi utilisé pour décrire la façon dont nous marquons les personnes comme étant différentes de nous.

La stigmatisation est un sujet difficile à discuter. Parfois, nous sommes aveugles à la stigmatisation qui nous entoure et même à celle qui est en nous. Parfois, nous reconnaissons que le stigmate existe, mais nous refusons d’en parler parce que les autres ne le font jamais.

Même quand nous sommes capables de parler de la stigmatisation et que nous prenons des mesures pour l’empêcher, nous pourrions devoir faire face à des défis. Quand nous mettons la stigmatisation en lumière, nous exposons des croyances profondément ancrées qui doivent changer. Beaucoup de personnes trouvent cela inconfortable parce que cela menace leur sens de l’identité.

La stigmatisation provoque la discrimination, ce qui retarde le développement communautaire et maintient les personnes en état de pauvreté. Au lieu que les communautés atteignent leurs buts ensemble, comme la mise à disposition de l’éducation pour tous les enfants, certaines personnes pourraient être laissées de côté ou en arrière.

Dans ce numéro, nous partageons des articles provenant de différents groupes stigmatisés, comme ceux qui souffrent d’un handicap (Être sourd en Afghanistan), les personnes vivant avec le sida (Le pouvoir de la stigmatisation et le pouvoir de l’amour) et les anciens prisonniers (Tendre une main secourable aux anciens prisonniers). Le stigmate lié à un problème de santé particulier (comme une fistule, ou la lèpre) empêche souvent les gens de rechercher un traitement. Cela peut mener à une souffrance inutile et même à la mort. 

C’est un fait triste que des groupes confessionnels sont souvent responsables de la stigmatisation des autres. Les églises ont exclu des personnes et ont justifié cela en citant la Bible. Au lieu d’aider les gens à trouver une guérison pour la honte causée par la stigmatisation, elles l’ont rendue pire. Pour cette raison, nous avons inclus deux études bibliques qui diffusent un message différent. Le préjugé qui mène à la stigmatisation peut être surmonté en bâtissant des relations avec ceux qui sont différents de nous, par exemple : des personnes qui sont d’une confession différente (Édifier la paix entre les groupes confessionnels).

Nous examinons notamment des moyens de changer les attitudes. Partager des histoires personnelles est une méthode puissante pour y parvenir (voir Réconciliation – raconter une histoire différente). Nous sommes reconnaissants à tous ceux qui ont partagé leur propre expérience en contribuant à ce numéro de Pas à Pas.

Pas à Pas 87 traitera le sujet des maladies non contagieuses, c’est-à-dire, des maladies qui ne peuvent pas s’attraper ni se propager.

Veuillez trouver ci-dessous des articles tirés du numéro 86 de Pas à Pas sous format hmtl.

Pour télécharger une version du numéro 86 de Pas à Pas sous format pdf, veuillez cliquer ici (737KB).


  • Édifier la paix entre les groupes confessionnels

    [Développement communautaire] par Joe Campbell. Le préjugé entre les différents groupes est le commencement de ce qui peut se développer et devenir une profonde division, un conflit et souvent la violence. Chacun des deux côtés se sent incompris et écarté par l’autre. Chacun se sent plus à l’aise parmi « les siens ». Cela constitue un terrain fertile, pour ceux qui ont des opinions extrêmes de chaque côté, pour propager la rumeur et créer la peur.

    En savoir plus
  • Être sourd en Afghanistan

    par Justin Power. SERVE Afghanistan travaille depuis de nombreuses années avec des groupes d’Afghans stigmatisés. Comme cela est courant dans le monde entier, la société afghane a des idées fausses au sujet des personnes souffrant d’un handicap. Pour traiter cette stigmatisation, SERVE fournit des informations précises et démontre que les idées de la société doivent changer.

    En savoir plus
  • Étude biblique : Que savons-nous vraiment ?

    Que savons-nous vraiment ? par le Révérend Dr Michael Beasley. Lisez Luc 8 : 42a - 48. En tant qu’êtres humains, nous en savons souvent moins sur les autres que nous ne le pensons. Réfléchissez à l’histoire de la femme qui souffrait d’une perte de sang. Qu’est-ce que les personnes suivantes savent de la situation décrite et qu’est-ce qu’elles ne savent pas ?

    En savoir plus
  • Fistule

    [Santé] compilé par Helen Gaw. La fistule obstétricale est un trou dans la filière génitale qui se produit à la suite d’un travail obstrué ou prolongé. Les femmes qui ont une fistule ne peuvent pas contrôler leur flux d’urine et souffrent de fuites continuelles, ce qui peut provoquer de mauvaises odeurs. Habituellement, leur bébé n’a pas survécu au travail. Ces femmes sont souvent exclues de leur famille et de la communauté et deviennent sujettes à d’autres problèmes de santé. ...

    En savoir plus
  • Le courrier des lecteurs

    La stigmatisation au Brésil Au Brésil, ceux qui viennent de l’intérieur pour vivre dans une grande ville subissent une énorme stigmatisation. Et c’est encore bien pire pour ceux qui émigrent du nord-est vers le sud-est. Les préjugés locaux et l’ignorance créent un barrage contre la mobilité sociale et le succès pour de nombreuses personnes capables. Pour survivre, les gens se taisent sur leurs origines en essayant de se fondre dans leur nouvel environnement. 

    En savoir plus
  • Réconciliation – raconter une histoire différente

    [Édification de la paix] Philbert Kalisa a grandi en exil, au Burundi, avant de suivre une formation de responsable d’église. Depuis l’époque du génocide, pendant laquelle beaucoup de personnes ont été tuées au cours d’un conflit entre deux tribus, les Hutus et les Tutsis, il avait la vision d’apporter la réconciliation dans le pays de ses parents : le Rwanda.

    En savoir plus
  • Ressources

    Renforcer la paix dans nos communautés Ce livre ROOTS examine les outils nécessaires aux travaux d’édification de la paix et de transformation des conflits. Il contient des études de cas concernant les travaux d’édification de la paix et de réconciliation dans les communautés. Il est disponible en français, en anglais, en espagnol et en portugais. 

    En savoir plus
  • Soutien psychologique compassionnel

    [Soutien psychologique] par Gladys K Mwiti et Al Dueck. La maladie mentale doit être affrontée directement plutôt que refusée. On doit répondre avec compassion plutôt qu’avec une punition. Les gens souffrant d’une maladie mentale ont souvent été rejetés comme étant « fous ». Une condamnation voit les gens souffrant d’une maladie mentale comme sans espoir. La compassion est l’opposé de la condamnation. Une personne compatissante communique la sympathie, l’empathie, la sollicitude, la ...

    En savoir plus
  • Tendre une main secourable aux anciens prisonniers

    [Plaidoyer] En certains endroits, la stigmatisation et la discrimination sont rendues encore pires du fait des pratiques officielles qui refusent d’admettre les droits des personnes ou excluent ces dernières de la société. Ici, une organisation du Kirghizistan qui exploite un centre de réhabilitation accueillant d’anciens prisonniers, montre comment elle les aide à réintégrer la société.

    En savoir plus