Poser des Questions

Photo: Isabel Carter
Photo: Isabel Carter

Nous utilisons tous les questions dans notre vie quotidienne. Souvent, le type de question que nous pouvons poser peut apporter des différences importantes dans les informations que nous pouvons recueillir. Poser le mauvais type de question limitera les informations révélées.

Il y a plusieurs types importants de questions :

  • les questions fermées qui ne permettent à quelqu’un que de répondre oui ou non
  • les questions orientées qui tendent à faire répondre la personne d’une certaine manière – habituellement par oui ou par non – et qui peuvent limiter les informations recueillies
  • les questions ambiguës qui sont vagues et troublantes de telle sorte que la personne ne peut pas réellement comprendre ce qu’on lui demande
  • les questions ouvertes qui permettent à la personne de répondre en donnant plus d’informations
  • les questions d’approfondissement qui cherchent à en savoir plus sur ce qui repose derrière la réponse initiale.

Il n’existe pas une seule manière correcte de poser des questions. Cela dépend du but de l’entrevue. Cependant, des questions ouvertes, d’approfondissement, sont habituellement requises pour découvrir des informations utiles. Ces questions commencent souvent par l’un des six « aides » suivants : Qu’est-ce que? Quand? Où? Qui? Pourquoi? Comment?

Un exercice d’entrevue

Divisez les personnes en groupes de trois et demandez-leur d’en choisir une pour agir en tant qu’interrogateur, une comme informateur et l’autre comme observateur. Suggérez des sujets sur lesquels les questions seront posées. Voici quelques suggestions :

  • les soins de santé pour les personnes âgées dans la région
  • diverses utilisations des arbres
  • bonnes pratiques de stockage de l’eau dans les foyers
  • où obtenir des informations sur les méthodes d’espacement de la famille
  • offres d’emploi dans la région
  • la vaccination des enfants.

Donnez à chaque groupe dix minutes pour essayer d’en apprendre le plus possible sur leur sujet. Expliquez qu’une bonne interrogation se fait comme si l’on épluchait les différentes pelures d’un oignon jusqu’à ce que le coeur ou la raison centrale soit atteint(e). Avant de commencer, demandez au groupe de suggérer quelques bonnes questions d’approfondissement. S’ils manquent d’idées, suggérez-en quelques-unes unes comme « Mais pourquoi? », « Dites m’en plus à ce sujet » ou « Avez-vous autre chose à dire? ».

Laissez chaque groupe discuter des résultats. Est-ce que des questions orientées ont été utilisées? Quelles remarques a fait chacun des participants? Si deux groupes ont choisi le même sujet, laissez-en un faire part de ses conclusions d’abord, puis l’autre, et comparez leurs résultats.

Dans quelle mesure ont-ils trouvé l’interrogation facile? A-t-il été facile de continuer l’entrevue? Quelles erreurs les personnes ont-elles commises?

Erreurs communes

  • ne pas écouter attentivement (mais préparer la question suivante)
  • poser des questions trop fermées ou orientées
  • aider l’informateur (en répondant souvent à vos propres questions)
  • poser des questions vagues ou ambiguës
  • manquer à explorer les réponses des personnes
  • ne pas s’apercevoir que vous avez déjà tiré vos propres conclusions
  • garder l’informateur trop longtemps.

Il se peut que les participants souhaitent répéter l’exercice de groupe avec un sujet différent pour voir si leurs techniques d’interrogation se sont améliorées.

Adapté à partir de Améliorer les techniques d’écoute et d’observation, dans A Trainer’s Guide for Participatory Learning and Action (guide du formateur pour l’apprentissage et l’action en participation), 1995, par l’International Institute for Environment and Development (IIED). E-mail : info@iied.org Site web : www.iied.org

Exercice pratique

Utilisez cet exercice pour découvrir les différences entre diverses questions. Décidez d’abord quel est le type de chacune des questions posées ci-dessous. Discutez les situations où ce type peut être approprié et où il peut ne pas être approprié. Ensuite, suggérez d’autres façons de poser la même question. 

  • Comment obtenez-vous votre médicament?
  • Le nouveau poste de santé n’est-il pas merveilleux?
  • Comment trouvez-vous l’école?
  • Ne devriez-vous pas couvrir votre récipient de stockage de l’eau?
  • En votre qualité d’infirmière à domicile, que faites-vous la plupart du temps?
  • Emmenez-vous vos enfants se faire vacciner?
  • Est-ce que vous ne préféreriez pas cultiver des variétés de pommes de terre améliorées?
  • Est-ce vrai qu’il est difficile de trouver des informations sur l’espacement de la famille?