Répondre aux Objectifs du Millénaire pour le Développement

Son Excellence Njongonkulu Ndungane.

Il existe de nombreuses formes d’oppressions et de souffrances : physiques, mentales, émotionnelles ou spirituelles. La pauvreté est souvent le résultat d’une oppression et cause généralement beaucoup de souffrances. La pauvreté mine les familles et nuit aux communautés.

A l’heure actuelle, nous sommes 6,3 milliards d’habitants sur cette planète. Plus d’un milliard vit avec moins d’un dollar par jour. Près de 850 millions (1 personne sur 7) ne mangent pas à leur faim. Les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) représentent l’engagement le plus ambitieux qui ait été jamais pris pour lutter contre la pauvreté. Le premier de ces objectifs est de réduire de moitié l’extrême pauvreté et la faim d’ici 2015.

Les six objectifs suivants se concentrent sur les causes et les conséquences de la pauvreté. Leurs buts visent à réduire la mortalité infantile et améliorer la santé maternelle, assurer l’éducation primaire pour tous, combattre le VIH et le sida, le paludisme ainsi que d’autres maladies et offrir un accès durable à de l’eau potable.

Le dernier de ces objectifs est de mettre au point un partenariat mondial pour le développement. La seule manière de pouvoir commencer à réaliser les sept autres est que tout le monde travaille ensemble. C’est-à-dire les gouvernements, les institutions internationales, le secteur des affaires, celui privé et la société civile.

En agissant ensemble, les chrétiens peuvent jouer un rôle vital pour aider les partenaires mondiaux à remplir leurs engagements. Lorsque nous travaillons les uns avec les autres, en unissant toutes les nationalités et les races, les riches et les pauvres, les hommes, les femmes et les enfants tous ensemble, nous obtenons une voix extraordinairement puissante et influente. Nous devons nous exprimer de manière forte et claire.

Les gouvernements du monde entier peuvent avoir les capacités de faire ce qui est nécessaire pour répondre aux OMD. En ont-ils la ferme volonté ? Ils peuvent s’engager par des mots. Mais pour tenir leurs engagements, ils ont besoin de nos encouragements et de toute la pression que nous pouvons exercer. Ils ont besoin qu’on leur dise que leurs citoyens désirent réellement les voir prendre les mesures difficiles qui s’imposent, afin que nous puissions vivre dans un monde où « chacun a quelque chose » et non pas un monde où « quelques personnes ont tout ».

Le défi Michée

Il s’agit d’une campagne contre la pauvreté réalisée par 270 organisations, membres du réseau Michée et par l’Alliance évangélique mondiale, qui représente 3 millions d’églises locales tout autour du monde. Le but de cette campagne est de mobiliser les chrétiens du monde entier afin qu’ils travaillent ensemble et réalisent des campagnes pour la justice au nom de ceux qui sont démunis, qui souffrent ou qui sont opprimés. Le défi Michée cherche aussi à encourager les chrétiens à faire pression sur les leaders mondiaux pour qu’ils répondent aux OMD.

Ce défi a démarré avec un simple verset, d’un petit livre de la Bible : « On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques le droit, que tu aimes la loyauté et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Michée 6:8).

Pratiquer le droit Vivre selon nos besoins et non selon nos envies.

Aimer la loyauté Reconnaître en chaque personne l’image de Dieu et lui donner la même dignité, le même respect, les mêmes opportunités dont nous profitons, dans cette vie comme dans celle qui doit venir.

Marcher humblement avec ton Dieu Reconnaître que la création entière est un cadeau de Dieu et que nous en sommes les intendants, appelés à bien s’occuper des ressources du monde et à les partager avec tous.

C’est un défi pour nous tous que d’apporter l’espoir dans un monde qui souffre. En tant que particuliers, nous pouvons tous aider à faire pression sur les leaders mondiaux, afin qu’ils jouent leur rôle pour garantir un monde plus juste et plus clément.

Que Dieu nous bénisse tous alors que nous essayons de le suivre humblement, sur le chemin qu’Il nous a demandé de suivre.

Son Excellence Njongonkulu Ndungane est l’archevêque de Cape Town. Cet article est tiré et adapté, avec sa permission, d’un discours qu’il a prononcé lors du lancement du défi Michée aux Nations Unies, en octobre 2004. Pour de plus amples informations sur le défi Michée, voir page 14.
Email : regine.nagel@micahchallenge.org
Site internet : www.micahchallenge.org


Les OMD

OBJECTIF 1 Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
OBJECTIF 2 Assurer l’éducation primaire pour tous
OBJECTIF 3 Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
OBJECTIF 4 Réduire la mortalité infantile
OBJECTIF 5 Améliorer la santé maternelle
OBJECTIF 6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies
OBJECTIF 7 Assurer un environnement durable
OBJECTIF 8 Mettre en place un partenariat mondial pour le développement