Les plaidoyeurs

Nombre de personnes qui souffrent d’injustice ont le sentiment d’être incapables d’agir. Elles peuvent craindre une plus grande injustice, elles peuvent être démunies et se sentir sans importance ou elles peuvent ne pas comprendre leurs droits. Le service de plaidoyer de l’église Kale Heywet en Ethiopie, a formé des leaders de l’église comme plaidoyeurs pour soutenir les gens qui souffrent d’injustice.

Les plaidoyeurs ont reçu une formation d’un mois par an sur une période de quatre ans. La formation est réalisée par six avocats qui sont tous des leaders au sein de l’église Kale Heywet et d’autres églises évangéliques. La formation couvre :

  • la constitution éthiopienne
  • une introduction au droit
  • les droits de l’homme
  • une étude détaillée des lois sur les affaires, les fonds publiques, le travail, la société civile et le droit pénal
  • la Sharia (le droit musulman puisque plus de 30% de la population est musulmane)
  • des cours de soutien en anglais et en maths.

Fondamentalement, cette formation se base sur une citation biblique de Proverbes 31:8-9 : « Ouvre ta bouche pour le muet, pour la cause de tous les délaissés. Ouvre ta bouche, juge avec justice et défends le malheureux et l’indigent. »

Quarante-six étudiants ont fini leur formation en 2005 et leur attestation est reconnue par le gouvernement. En fait, deux étudiants se sont vus offrir un poste par le gouvernement, bien que l’église ne soit pas disposée à perdre les personnes qui ont reçu cette formation. Les plaidoyeurs, qui viennent de toutes les régions du pays, se sont regroupés en réseaux locaux et nationaux afin de se soutenir mutuellement. Certains aimeraient devenir plaidoyeur à plein temps. Leur formation leur a donné la compréhension et l’assurance dont ils ont besoin pour dénoncer l’injustice et s’y attaquer devant les tribunaux.

Un exemple pratique de plaidoyer

Endale Ero, l’un des plaidoyeurs, a découvert deux jeunes filles en pleurs. Lorsqu’il leur a demandé ce qui n’allait pas, elles lui ont répondu qu’elles avaient fait une demande de poste auprès des autorités locales, avaient été interviewées et retenues. Cependant, lorsqu’elles se sont présentées à leur travail, elles ont découvert qu’on avait donné leur poste à d’autres personnes. Endale leur a demandé la permission de plaider leur cause. Il a porté l’affaire devant les tribunaux et gagné le procès en leur nom. Non seulement elles ont eu leur poste mais elles ont aussi été dédommagées.

Negussie Zewdie, Advocacy Department, Kale Heywet Church, PO Box 5829, Addis Abeba, Ethiopie
Email :
negsen@ethionet.et