N12 Jardins-portes

Nombre de foyers, tout particulièrement dans les villes, ont très peu ou pas du tout de place pour faire pousser des légumes. Cependant, dans bien des cas, les maisons ont un petit bout de terrain que l’on peut transformer en un petit jardin.

Délimitez une parcelle de la taille d’une porte ou d’un lit. Enlevez toute la terre jusqu’à ce que les bords du trou soient à la hauteur de vos genoux. Si le sol est très dur, ce ne sera pas une tâche facile. Plus vous serez nombreux à travailler, mieux cela ira ! Mettez de côté la terre arable du dessus (d’une couleur plus sombre). Faites-en un tas à part du reste (de couleur plus claire et contenant plus de cailloux).

Mettez une couche d’herbes et de feuilles au fond du trou. Encouragez toutes les familles à conserver leurs détritus de cuisine du jour pour les jeter dans le trou : épluchures, papier et coquilles d’oeufs. Si vous pouvez aussi trouver du fumier, ajoutez-le. Lorsque le trou est à moitié plein, versez de l’eau sur les détritus de manière à ce qu’ils soient bien trempés. Ajoutez ensuite la terre claire puis la terre arable.

Plantez des rangées de graines de légumes et d’herbes aromatiques. Voici des plantes utiles : tomates, épinards, légumes traditionnels à feuilles, poivrons, haricots, oignons et toutes sortes d’herbes aromatiques. Essayez de semer les plus grandes plantes comme les tomates et les haricots grimpants, au milieu. Recouvrez d’une fine couche d’herbe, de paille, de paille de riz ou de déchets similaires, puis arrosez abondamment.

Discussion

  • Dans combien de foyers de notre localité pourrait-on essayer cette idée ? Pourrait-on utiliser cette méthode dans des camps de réfugiés ?
  • C’est une idée qui marche généralement mieux si plusieurs familles se mettent d’accord pour travailler ensemble, afin de créer un jardin-porte différent chaque semaine. Comment cela pourrait-il marcher dans notre communauté ?
  • Y aura-t-il assez d’eaux usées ayant servi au lavage pour arroser un si petit jardin ? On ne devrait pas utiliser les eaux pleines de savon mais on peut se servir des eaux de rinçage.
  • Est-ce que cela serait utile d’avoir une réserve régulière de fines herbes et légumes frais tout près du foyer ? Un jardin-porte peut-il contribuer à améliorer nos repas ?
  • Quels sont les problèmes impliqués dans l’entretien d’un tel jardin (par exemple, en éloigner les chèvres, les poules ou les voleurs) ? Comment les résoudre ?