L’oseille de Guinée - un légume peu connu à potentiel énorme

par Nicky Davison.  

L’oseille de Guinée - aussi connu sous le nom de bele, chou glissant, aibika, hibiscus manihot et hibiscus soleil couchant - est une plante dont les feuilles sont souvent utilisées en cuisine dans le Sud Pacifique. Récemment son emploi s’est développé dans tout le Pacifique et sa popularité et maintes utilisations pourraient s’avérer utiles dans d’autres pays.

On recoonaît l'oseille de Guinee à ses feuilles sombres et luisantes et à ses belles fleurs jaunes. La plante mesure environ 1m, 1,50m de haut.

Qu’est-ce qui le rend si populaire? Une des raisons en est sa culture si facile. La plante se propage par boutures de 15 à 30 cm de long. La nouvelle plante est prête à être récoltée 2 à 3 mois après sa plantation. Une plante en bonne santé produira pendant un ou deux ans. Les feuilles peuvent être de tailles et formes différentes selon les variétés. Elles sont bonnes au goût, sauf qu’elles ont une texture légèrement gluante qui parfois déplaît. Au niveau de la nutrition elles sont très riches.

C’est peut-être aussi cette haute valeur nutritionnelle qui la rend si populaire; le contenu en protéines des feuilles est très élevé: 5%. Elles contiennent aussi beaucoup de vitamines A et C, du calcium, ainsi que des quantités non négligeables de fer; elles constituent donc un apport de valeur à n’importe quel régime alimentaire. L’Organisation Mondiale pour la Santé la recommande comme un excellent premier légume à donner aux bébés pour la bonne raison que les jeunes pousses ou feuilles contiennent très peu de fibres (cellulose) et la rend donc facile à digérer. Nous savons aussi qu’en Papouasie Nouvelle Guinée des médicaments d’oseille de Guinée sont utilisés pour soigner les démangeaisons, la constipation, les rhumes et maux de gorge et également dans les traitements concernant l’infertilité.

On trouve cette plante dans les régions tropicales ou subtropicales où elle est idéale comme légume dans les potagers car elle ne nécessite pas grands soins (quoiqu’elle rende mieux si on lui donne du fumier et qu’on la désherbe). Elle produit de hauts rendements - 0.36 tonnes à l’hectare par an. Elle peut être attaquée par les insectes, mais dans un potager on peut facilement y remédier en retirant les insectes à la main.

Une recette populaire pour préparer l’oseille de Guinée est de rouler des morceaux de poisson dans ses feuilles et de les faire cuire dans de la crème de noix de coco. Une autre est de la mélanger à du maquereau et des oignons et de faire légèrement frire le mélange. A peu près n’importe quelle recette de légume peut s’accommoder d’oseille de Guinee - et on peut même la manger crue en salades.

Y-a-t-il des variétés de cette plante utile dans votre région? Demandez à votre animateur rural de vous renseigner sur l’obtention de boutures.

Nicky Davison nous a envoyé cet article de Pohnpei en Micronésie où elle encourage le jardinage pour une meilleure nutrition.

Des ‘trucs‘ agricoles

Le contrôle des vers par les graines de papaye
par G Arthur Kaye, Ghana

Voici la recette maison d’un médicament qui est utilisé au Ghana contre certains vers intestinaux du bétail.

  • Ouvrez un papaye bien mûr et retirez les graines.
  • Faites tremper celles-ci dans de l’eau pour retirer l’enveloppe molle qui les entoure.
  • Egouttez-les et faites les sécher au soleil jusqu’à ce qu’elles soient très sèches.
  • Les moudre ensuite en une poudre à conserver dans une boîte bien à l’abri de l’air.

Une cuillère à café de cette poudre dans 4 litres (un gallon) d’eau protègera bétail et volailles des vers ronds et autres vers.

Le contrôle des rats
par Peter Afekoro, Nigéria

Les fermiers qui cultivent le riz dans le nord du Nigéria ont découvert une méthode économique pour contrôler la prolifération des rats: ils creusent des trous autour de leurs fermes. Ces trous font 30 à 40 cm de largeur et 50 à 60 cm de profondeur. Les fermiers remplissent le fond de chaque trou d’eau. Ils enduisent les parois des trous d’un mélange de poisson sec et moulu avec de l’huile de palme rouge, mélange à l’odeur alléchante pour les rats; si ces ingrédients sont difficiles à obtenir vous pouvez essayer un autre mélange qui sent fort.

L’odeur d’huile mêlée de poisson attire les rats. Quand ils essaient d’atteindre la nourriture, ils tombent dans l’eau au fond du trou et y resteront prisonniers jusqu’à ce que les fermiers s’en débarrassent.

Adapté de notes de DCFRN.