Mise à jour sur le SIDA

par Nyangoma Kabarole

Les derniers chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nous montrent que la situation concernant le SIDA est très grave. En janvier 1994, ils estimaient que plus de 15 millions d’adultes et d’enfants étaient séropositifs. Plus de 3 millions de cas de SIDA ont été signalés.

Bien sûr, de nombreux cas ne sont pas signalés. L’OMS attend 10 à 15 millions de cas de séro-positifs en plus d’ici l’an 2000. Beaucoup de ces cas seront des enfants et la plupart des cas seront dans les pays en voie de développement. Aujourd’hui, dans certaines villes d’Afrique de l’Est et du Sud, un tiers des jeunes adultes sont porteurs du virus du SIDA. On s’attend à une propagation dévastatrice du virus dans toute l’Asie. Les porteurs du virus développeront le SIDA même si cela prend des années. Le diagramme de l’OMS montre l’évolution croissante du SIDA jusqu’en l’an 2000. On s’inquiète en pensant que l’effet du SIDA pourrait être si dévastateur que la population pourrait arrêter de croître ou méme décroître dans certains pays.

Ces chiffres donnent une idée de ce que nous, en tant que chrétiens, avons à faire. Les gens qui meurent du SIDA sont essentiellement de jeunes adultes d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années. Souvent ce sont des gens bien qualifiés formés outremer, à grands frais par nos gouvernements. Ce sont des gens dont dépendent le plus nos pays. Qui construira nos pays? L’économie de nos pays va-t-elle s’écrouler? Qui prendra soins des orphelins?

La plupart des gens dans notre région savent ce qu’est le SIDA mais très peu sont prêts à changer leurs attitudes. Notre personnel sanitaire est en train de faire un sondage pour savoir ce que les gens comprennent vraiment. Les résultats devraient nous aider dans nos programmes éducatifs.

Les gens avec lesquels nous travaillons à Boga n’ont souvent que peu ou pas d’éducation. Nos messages concernant le SIDA doivent être simples et faciles à comprendre. Nous trouvons utile d’utiliser des images ou des petites scènes de théâtre qui montrent le système immunitaire du corps se battant pour nous contre les maladies. Il est représenté comme une personne à part qui peut vaincre la plupart des maladies, même si parfois, certaines nous rendent malades pendant quelque temps. Mais le SIDA est très fort: il peut même détruire le système immunitaire. Dans ce cas notre corps peut contracter toutes sortes de maladies et nous devenons très malades et mourons. 

Illustration - Le système immunitaire lutte contre le rhume et notre corps reste en bonne santé.

Comment devraient réagir les chrétiens?

The church has a major role to play in AIDS education.Les Eglises ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le SIDA, par l’éducation. La Bible enseigne que le mariage devrait être pour la vie et que hommes et femmes doivent être fidèle durant leur mariage. Elle enseigne aussi que l’activité sexuelle ne doit être utilisée qu’au sein du mariage. Aujourd’hui encore plus que jamais, le monde a besoin de ce message. L’Eglise devrait être le numéro un dans l’éducation pour lutter contre le SIDA. Nous pouvons aider les malades du SIDA dans bien des directions. Nous devrions leur donner l’espoir et l’encouragement dont ils ont besoin pour continuer à vivre. Beaucoup de gens veulent se préparer à mourir et sont désireux d’entendre parler de la vie éternelle.

Je vous implore d’apprendre des autres: n’attendez pas de voir les gens mourir dans votre communauté pour vous mettre à l’action. Parlez maintenant! Beaucoup de gens pensent que le SIDA n’est qu’un rêve, qu’il n’aura aucun effet ni dans notre pays, ni dans notre communauté. Préparez-vous!

Points à discuter:

Voici quelques questions utiles à discuter, dans votre église, dans votre communauté ou au travail...

  • Que peut faire l’Eglise pour l’éducation concernant le SIDA?
  • Quelles coutumes avons-nous qui peuvent faciliter la propagation du SIDA?
  • Comment aideriez vous les jeunes femmes dans vos communautés?
  • Que pouvez-vous faire pour encourager une éducation sexuelle adéquate chez vous, à l’église et à l’ecole?
  • Comment notre communauté prendrat-elle soin des orphelins?
  • Comment notre communauté s’occuperat-elle des malades?
  • Quelles resources pratiques pouvons-nous prendre pour montrer aux personnes qui ont le SIDA que nous sommes concernés et que nous voulons les aider?

Nyangoma Kabarole est directeur des Services médicaux au Zaïre.


EDUQUER VOTRE COMMUNAUTE

VIH est le virus qui finalement donne le SIDA. L’infection par ce virus conduira presque toujours, souvent après de nombreuses années, à l’apparition du SIDA.

VOUS NE POUVEZ PAS CONTRACTER LE VIRUS (VIH):

  • en partageant de la nourriture
  • par la toux
  • en touchant ou en se serrant
  • par les moustiques
  • par les sièges des WC
  • en embrassant
  • en donnant du sang
  • en communiant
  • par des vêtements

VOUS POUVEZ SEULEMENT CONTRACTER LE VIRUS (VIH):

  • lors des rapports sexuels avec une personne ayant déjà le virus
  • par du sang contaminé
  • par des aiguilles qui ont déjà été utilisées plusieurs fois sans être stérilisées

Une mère qui a le SIDA peut le transmettre à son nouveau-né.

L’UTILISATION DE PRESERVATIFS LORS DES RAPPORTS SEXUELS REDUIT BEAUCOUP LE RISQUE DE CONTAMINATION.