Les feuilles séchées d’azadina

Des numéros précédents de Pas à Pas ont mentionné la valeur de l’azadina apprécié en sylviculture pour sa pousse rapide, la valeur nutritive de ses feuilles vertes et de ses graines, ainsi que le pouvoir de l’huile d’azadina obtenue des graines qui permet de purifier l’eau. Les chercheurs ont maintenant trouvé une autre utilisation à cet arbre: si l’on fait d’abord sécher ses feuilles (voir séchoir page 16), puis si on les réduit en poudre à l’aide d’un pilon et d’un mortier, on peut ensuite stocker la poudre obtenue dans des sacs en plastique ou des pots de verre pendant plusieurs mois.

Cette poudre est très riche en vitamines, minéraux et protéines. Une cuillère à café de celle-ci contient toutes les vitamines et minéraux nécessaires pour une journée et une grosse partie aussi des doses de protéines, fer et calcium requises quotidiennement. Au Sénégal, les feuilles d’azadina séchées et réduites en poudre ont été utilisées avec succès dans la lutte contre la malnutrition chez les bébés et les enfants: on ajoute trois fois par jour une cuillère à café de cette poudre à leur porridge ou céréales. Ils reprennent rapidement vigueur et santé et recommencent à prendre du poids. On s’est aussi aperçu que la poudre améliore les ulcères et les problèmes des yeux et de la peau.

Pour les familles en bonne santé, on recommande d’ajouter chaque jour une ou deux cuillères à café de poudre au ragoût ou à la sauce. Ceci aidera à maintenir toute la famille en bonne santé: les personnes âgées et les enfants y trouveront une bonne dose de vitamines et de minéraux.

Attention, n’utilisez pas de quantités supérieures aux doses recommandées car les feuilles d’azadina contiennent de l’acide oxalique qui, absorbé en trop grande quantité, risque de créer d’autres problèmes.

Information fournie par Lowell Fuglie, Church World Service, BP 3822, Dakar, Sénégal