Discuter des préservatifs

Les préservatifs peuvent être un sujet à controverse et difficile à aborder. Ils sont souvent associés avec la promiscuité sexuelle ou le travail du sexe, alors utiliser des préservatifs entraîne la stigmatisation. Les chrétiens devraient estimer la vie et refléter l’amour de Dieu pour tous. Partager des informations sur l’utilisation appropriée des préservatifs peut aider à sauver des vies. Cette utilisation est recommandée pour se protéger des IST, VIH compris.

Les femmes peuvent n’avoir aucun choix et peu de contrôle sur les décisions sexuelles. Mais leurs corps n’appartiennent pas aux hommes. Une femme devrait avoir le droit de choisir quand, comment et avec qui elle a des rapports sexuels et se protéger de tout danger. Beaucoup des nouvelles infections par le VIH touchent des femmes mariées et fidèles. Nombre d’hommes n’aiment pas utiliser des préservatifs mais il est important que les hommes comme les femmes prennent la responsabilité de leur santé sexuelle. Voici quelques suggestions pour négocier l’utilisation des préservatifs.

Exercez-vous à discuter avant Un(e) ami(e) peut prétendre être votre partenaire et vous pouvez vous exercer à répondre aux questions potentielles.

Choisissez bien votre moment pour discuter : comme lorsque vous vous sentez bien ensemble et qu’il y a peu de risque que vous soyez interrompus. N’attendez pas le moment de passer à l’acte.

Soyez informé(e)s Apprenez tout ce que vous pouvez sur les IST et sur les méthodes sexuelles plus sûres. Ainsi, vous pourrez aider votre partenaire à comprendre les réels risques du sexe non protégé.

Priez ensemble pour la sagesse dans la protection de votre santé mutuelle. Étudiez l’enseignement biblique sur les relations (1 Corinthiens 7).

Concentrez-vous sur la sécurité Votre partenaire peut vous accuser de ne pas lui faire confiance. Dites-lui que l’important, c’est la sécurité. Une personne peut avoir une IST sans le savoir ou peut attraper le VIH non pas par le sexe mais par une transfusion sanguine ou l’utilisation d’aiguilles sales. Il est donc difficile d’être sûr qu’il ou elle n’est pas infecté(e).

Utilisez les autres gens comme exemple Parfois, savoir que d’autres personnes ont du sexe protégé peut aider à influencer votre partenaire à faire de même.

Compilé by Maggie Sandilands, à partir d’informations de « Where women have no doctor » par A August Burns, Ronnie Lovich, Jane Maxwell et Katharine Shapiro (The Hesperian Foundation).


Des réponses utiles

Si votre partenaire vous dit… Cela ne sera pas aussi bon.    
Essayez de répondre… Cela sera peut-être différent mais toujours bon. 

Si votre partenaire vous dit… Je n’ai aucune maladie.
Essayez de répondre… Il n’y a souvent aucun symptôme, l’un de nous peut avoir une infection sans le savoir. 

Si votre partenaire vous dit… Juste cette fois-ci sans préservatif.     
Essayez de répondre… Il suffit d’une seule fois sans protection pour attraper une IST ou le VIH. Et je ne suis pas prête à être enceinte. 

Si votre partenaire vous dit… Tu utilises déjà le planning familial.
Essayez de répondre… L’un de nous peut avoir une infection.

Si votre partenaire vous dit… Les préservatifs sont pour les professionnels du sexe. Pourquoi veux-tu utiliser un préservatif ?    
Essayez de répondre… Les préservatifs sont pour tous les gens qui veulent protéger leur partenaire et eux-mêmes. Nombre de gens utilisent des préservatifs maintenant.


Utiliser des préservatifs

Nombre de chrétiens trouvent difficile de s’informer sur les préservatifs à cause de la stigmatisation. Voici quelques éléments pratiques. 

Un préservatif est une fine enveloppe en latex ou autre matériel, qu’un homme porte sur son pénis durant l’acte sexuel. Il existe aussi des préservatifs pour les femmes mais ils ne sont pas disponibles partout. Les préservatifs en latex sont une bonne protection contre les IST, VIH compris. On peut aussi les utiliser pour espacer les naissances. Pour garantir leur efficacité, il faut les utiliser correctement :

  • Ouvrez soigneusement l’emballage pour ne pas déchirer le préservatif. Ne le déroulez pas avant de l’enfiler.
  • Placez le préservatif roulé au bout du pénis. Laissez pendre au bout environ 1,5 cm que vous pincez pendant que vous enfilez le préservatif afin qu’il ne se remplisse pas d’air et éclate. Déroulez tout le préservatif jusqu’à la base du pénis.
  • Après l’acte, tenez-le bien à la base du pénis lorsque vous vous retirez du vagin, pour ne pas laisser échapper du sperme.
  • Jetez-le, en garantissant que des enfants ne le trouveront pas.

Souvenez-vous :

  • Ne réutilisez jamais un préservatif.
  • N’utilisez pas un préservatif si l’emballage est déchiré, sec ou si sa date limite est dépassée car il ne remplira pas sa fonction.
  • N’utilisez pas de la graisse, de l’huile de cuisine, pour bébé, pour la peau, de la vaseline ou du beurre pour le rendre plus glissant. Ces substances peuvent causer la rupture du préservatif. Utilisez de la salive ou une crème sans huile.
  • Conservez les préservatifs dans un endroit sec et frais.
  • Si possible, n’utilisez que des préservatifs en latex. Les autres matériaux ne vous protégeront pas du VIH.