N18 Nourrir les bébés

Les enfants qui sont bien nourris durant les deux premières années de leur vie ont plus de chances de rester en bonne santé durant le reste de leur enfance. Le lait maternel par lui-même n’est plus suffisant pour fournir l’énergie et les éléments nutritifs nécessaires à un enfant de plus de six mois.

Les aliments complémentaires sont des aliments qui peuvent avoir été spécialement préparés ou qui peuvent être adaptés à partir de la nourriture familiale. Il faut les réduire en bouillie pour qu’ils soient plus faciles à manger et ils devraient contenir un niveau élevé d’éléments nutritifs. Il faut les donner en petites quantités, 3 fois par jour au début et augmenter jusqu’à cinq fois par jour à l’âge de 12 mois. Commencez avec l’équivalent de quelques cuillères à café puis augmentez progressivement la quantité et la diversité.

Les aliments complémentaires doivent répondre à tous les besoins nutritifs d’un enfant en pleine croissance. Voici les besoins les plus difficiles auxquels il faut répondre :

  • énergie : par les graisses et les sucres car les jeunes enfants ne peuvent pas manger assez d’aliments de base
  • fer et zinc : dans la viande rouge, les abats, les jaunes d’oeufs, les légumes à gousse et les feuilles vert foncé
  • vitamine A : dans l’huile de palme rouge, les légumes oranges ou verts et les jaunes d’oeufs.

Ajouter une petite quantité de graisse ou d’huile dans la nourriture d’un enfant permet de la rendre plus tendre et savoureuse mais donne aussi plus d’énergie à l’enfant.

Un grand nombre de centres de soins disposent d’un tableau de poids pour un jeune enfant. Suivre la croissance d’un enfant est une bonne manière de voir s’il mange assez et s’il est en bonne santé.

Discussion

  • Dans notre localité, à quel âge la plupart des enfants commencent-ils à recevoir des aliments complémentaires ? Discutez pour savoir si c’est trop tôt ou trop tard.
  • Dans notre localité, est-ce que l’on mange des aliments provenant des animaux ? Quels sont ceux régulièrement donnés aux jeunes enfants ?
  • Voici un bon mélange quotidien d’aliments complémentaires :
    • un aliment de base + un légume à gousse + un produit animalier + des feuilles vertes ou un légume orange ou un fruit.

Les familles peuvent utiliser tous ces aliments pour faire un repas ou elles peuvent choisir, par exemple :
• un aliment de base + un légume à gousse + des feuilles vertes, pour un repas
• un aliment de base + un produit animalier + un fruit, pour un autre repas.

  • Dans notre localité, est-ce que les familles donnent généralement cette bonne diversité d’aliments ? Sinon, comment pouvons-nous les encourager à le faire ?
  • Les graisses et le sucre sont de très importantes sources d’énergie pour les jeunes enfants. Comment les mères peuvent-elles incorporer plus de graisse et de sucre dans l’alimentation de leurs enfants ? 

D’autres idées pour les premiers aliments complémentaires

  • Papaye, banane ou avocat bien mûr, réduit en purée
  • Ajoutez de la pâte d’arachide (beurre de cacahuète par exemple), de l’huile ou du lait aux bouillies
  • Ajoutez une petite quantité de poisson ou de poulet haché avec des feuilles vertes cuites à la vapeur à un aliment de base
  • Ajoutez un jaune d’oeuf et des lentilles écrasées à un aliment de base.