N3 Améliorer une mauvaise alimentation

Une bonne santé est le résultat direct d’une alimentation saine. Cette dernière est tout particulièrement importante chez les femmes enceintes, les bébés et les jeunes enfants. Les bébés et les jeunes enfants bien nourris ont moins de risques d’attraper des infections et des maladies. Les infections courantes comme la diarrhée durent plus longtemps et prennent une forme plus sévère chez les enfants mal nourris. Une fois qu’un enfant est malade, un mauvais appétit peut aggraver la malnutrition et imposer des infections à répétition qui entraînent souvent la mort de l’enfant. Près des deux tiers des décès de jeunes enfants sont dus à une mauvaise alimentation. Une bonne alimentation est vitale pour la survie d’un enfant.

Les gens peuvent généralement offrir des aliments de base à leur famille. Cependant, si ces aliments fournissent une certaine énergie, ils n’offrent pas un nombre suffisant des éléments requis qui sont contenus dans les aliments pouvant « renforcer » et « protéger ». Les gens qui ont peu de ressources financières trouveront sans doute difficile d’acheter assez de viande, de poisson, légumes et fruits pour fournir une bonne alimentation. Il existe cependant d’autres manières d’obtenir ces genres d’aliments, y compris l’utilisation de nourriture traditionnelle, de légumes sauvages, de feuilles d’arbres mangeables, en élevant des poulets ou des lapins, en récoltant puis en conservant des fruits sauvages et en achetant avec soin les aliments sur le marché.

Discussion

  • Combien d’entre nous ont déjà entendu parler du cycle de malnutrition et d’infection présenté ci-dessous ? Ce cycle s’applique-t-il dans notre communauté ? Connaissez-vous des enfants qui se sont affaiblis petit à petit à cause d’une mauvaise alimentation et d’infections à répétition ?
  • Pourquoi est-ce que les bébés et les jeunes enfants deviennent-ils mal nourris ? Comment rompre ce cycle de malnutrition et d’infections ?
  • Quels sont les aliments provenant des animaux, disponibles à petit coût dans notre localité ?
  • Quels sont les fruits et légumes disponibles à petit coût dans notre localité ?
  • Comment pouvons-nous encourager les gens à consommer davantage de légumes à gousse ?
  • Comment pouvons-nous avoir plus d’aliments provenant des animaux à notre disposition dans nos foyers (par exemple en construisant une mare ou en élevant des lapins, des cochons d’Inde ou des volailles) ?