R10 Notre droit à une vie privée

Le foyer d’une personne devrait être un lieu de sûreté et de sécurité, un endroit où elle peut apprécier la vie en famille. Les gens devraient être libres de pratiquer et d’apprécier leurs propres culture, foi, musique et nourriture, aussi longtemps que ceci n’empêche pas les autres de faire de même.

Tout le monde devrait pouvoir avoir une vie privée, avec la liberté de vivre en paix dans leur foyer. Les gens devraient pouvoir écrire et recevoir des lettres, des emails et des appels téléphoniques en privé, sans qu’ils soient contrôlés par les autorités. Les gens devraient être libres de se déplacer et de partager la vie culturelle de leur communauté, d’apprécier toutes sortes d’arts, de se réunir avec d’autres personnes et de profiter des opportunités d’apprendre.

Les autorités n’ont pas le droit d’entrer et de fouiller le domicile d’une personne sans un document légal leur donnant ce droit. Les employeurs ne devraient pas avoir le droit d’enlever ses droits de vie privée à quiconque. A moins qu’une personne ne soit suspectée de crime, sa vie et ses déplacements ne devraient être ni surveillés ni contrôlés.

Discussion
  • Lisez Matthieu 22:35-40. Jésus nous a donné deux commandements qui résument tout son enseignement. Dans ce passage, les Pharisiens essayent d’éprouver Jésus en lui demandant quel est le plus important commandement de Dieu. Cependant, Jésus résume les quatre premiers commandements, de manière très intelligente, en un seul et le reste en un second.
  • Comment montrons-nous notre amour pour Dieu ?
  • Est-ce que nous nous aimons et estimons notre personnalité ainsi que nos talents ? Avons-nous un sentiment de paix sur la situation dans laquelle Dieu a décidé de nous placer.
  • Qui est notre prochain ? S’agit-il simplement des gens qui vivent près de nous ou bien de toutes les autres personnes dont nous sommes conscients ou avec lesquelles nous sommes en contact ?
  • Comment montrons-nous notre amour pour notre prochain ?
  • Comment traitons-nous les autres personnes dans notre communauté ? Comment respectons-nous leur droit de vivre leur vie selon leur choix ?
  • Nous traitons souvent différemment les gens d’autres races, castes ou religions et nous leur manquons de respect. Comment réagissons-nous lorsque des gens d’autres cultures font différemment un certain nombre de choses ? Apprécions-nous la diversité des cultures dans notre monde ou sommes-nous contre ces différences ?
  • Quels sont les droits des parents pour contrôler les activités de leurs enfants ? Est-ce difficile de trouver le juste équilibre entre prendre soin d’eux et interférer dans leur vie privée ?
  • Comment le droit à la vie privée des gens peut-il être limité ? Connaissons-nous des exemples ?
  • Quelles actions pourrions-nous entreprendre pour prévenir qu’on ne se mêle pas inutilement de la vie privée des gens, dans notre pays ?

Articles 3, 12, 18, 19, 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies