Des idées nouvelles pour le contrôle des moustiques

Tiré d’ouvrages de DCFRN et Dr Chris Curtis.

Les moustiques transmettent des maladies d’une personne à une autre. Ils sont aussi une vraie calamité. Certaines espèces (Anopheles) transmettent la malaria (ou paludisme), d’autres (Aedes aegypti) la fièvre dengue ou encore une maladie comme la filariose qui cause l’éléphantiasis (Culex).

Les moustiques déposent leurs œufs dans l’eau et leurs larves s’y développent. Ils utilisent l’eau qui est déposée dans des objets aussi petits qu’une vieille boîte à conserves jusqu’aux plus grandes surfaces comme les marécages.

Il est très important de réduire autant qu’on le peut la quantité d’eau stagnante autour des habitations afin que les moustiques ne trouvent pas d’endroits où déposer leurs œufs. Couvrez les fûts et bidons qui contiennent l’eau pour boire, se laver ou se baigner. Ne laissez pas traîner d’objets qui puissent retenir l’eau tels que par exemple les boîtes à conserves, les bouteilles, les pots et pneus. Nettoyez les canalisations afin que l’eau s’écoule facilement. Bouchez les ornières avec du sable. Considérez la construction d’un système de drainage si l’eau à tendance à former des flaques là où vous lavez et vous nettoyez.

Cependant, certaines étendues d’eau sont difficiles à couvrir, par exemple les latrines-fosse, les fosses sceptiques et les anciens puits. On a parfois rajouté une petite quantité d’huile à l’eau pour lutter contre les moustiques. Les larves de moustiques respirent l’air à la surface de l’eau et la couche d’huile qui y flotte les en empêche et les tue. Cependant l’huile se décompose lentement et il devient coûteux de la remplacer. Une autre solution s’impose.

On produit des petits morceaux de polystyrène comme matériau d’emballage et d’isolation. Le polystyrène est un produit très léger qui flotte à la surface de l’eau. Des expériences ont été faites en utilisant différentes tailles de ces morceaux de polystyrène. Ils flottent à la surface, en formant un épais « tapis ». Si l’on utilise des morceaux plus petits (l’idéal est de 2mm de diamètre), les larves de moustiques sont alors incapables de respirer à travers ce tapis. Même si les latrines-fosse s’assèchent pendant la saison sèche le polystyrène remonte à la surface dès que l’eau réapparaît avec la saison des pluies.

Le polystyrène durera pendant plusieurs  années. Si l’on utilise des morceaux assez petits on n’a pas besoin d’une couche supérieure à 1 cm pour détruire les larves. Avec des morceaux plus gros il faut compter une couche de 2 ou 3 cm d’épaisseur.

Des tests ont été faits à Makunduchi, une ville du Zanzibar en Tanzanie. La ville possédait environ 1700 latrines-fosses et fosses sceptiques, dont un tiers étaient infestées de larves de moustiques. En 1988 on traita systématiquement toutes ces fosses et l’année suivant on constata une réduction énorme (98%) du nombre de moustiques piquants.

Le type de moustiques présent dans ces fosses profondes n’est pas généralement le moustique du paludisme mais plutôt celui de l’espèce Culex qui transmet la filariose et nous irrite terriblement par ses piqûres. L’utilisation du polystyrène n’a pas entraîné de pollution ou autres problèmes et on étend maintenant cette expérience à tout Zanzibar. On peut se procurer le polystyrène dans la ville de Zanzibar gratuitement (grâce à une donation de la Compagnie Shell) ainsi que des renseignements quant à son utilisation. Ces morceaux de polystyrène peuvent être fournis sous formes de « grains qui ressemblent à du sucre ». Sous l’effet de la chaleur produite soit dans une usine soit dans une casserole d’usage ménager les « grains » se dilateront et atteindront 30 fois leur volume, prêts à être utilisés.

Il y a eu quelques malentendus. Les gens ont cru parfois qu’ils devaient utiliser le polystyrène dans toutes les fosses – même celles qui ne sont jamais mouillées – non. D’autres ont pensé que ces morceaux contenaient une sorte de poison et qu’une poignée viendrait à bout des larves de moustiques – non.

Si des groupes s’intéressent à l’achat de ce type de polystyrène ils peuvent écrire à :

Shell International Chemicals, (Attn Peter Taylor, Dept CTMP/24),
Shell Centre, London, SE1 7PG, Royaume-Uni

En demandant des détails de Styrocell Grade R543 FE, ou à

BASF, (Attn Jost, LAV/KA), Ludwigshafen, Allemagne

En demandant des détails de Styropor Grade P355.

Le polystyrène sous forme de grains est généralement disponible  en fûts de 125kg (quantité suffisante pour 50 à 100 fosses) qu’on doit conserver hermétiquement fermés jusqu’à utilisation du contenu.

Essayez d’établir d’abord si vous pouvez vous procurer ce produit dans votre propre pays. Si vous n’avez besoin que d’une petite quantité de polystyrène, disons pour vos latrines personnelles, une autre possibilité serait d’essayer d’en obtenir d’une boutique qui vend des appareils ménagers ou électriques: les emballages en contiennent souvent, (ou peut-être même dans une décharge). Certains emballages de même type peuvent être réduits en morceaux et utilisés. Quoi que pas nécessairement aussi efficace que le matériau original, des expériences simples ont prouvé que ces matériaux de récupération empêchent les larves de se développer en moustiques même s’ils ne les empêchent pas aussi radicalement de respirer.

Dr Chris Curtis travaille au Département de Parasitologie Médicale à l’Ecole d’Hygiène et de Médecine Tropicale de Londres, Keppel Street, Londres WC1E 7HT, Royaume-Uni.