Étude biblique

Des cours pour devenir disciples.

La nécessité de transformer les chrétiens en bons disciples, en particulier les nouveaux convertis, est très importante. On nous encourage à le faire dans maints passages de la Bible – par exemple Matthieu 28:19–20 et 2 Timothée 2:2. L’église donne souvent priorité au sermon et à l’enseignement qui sont bien sûr très importants; mais, pour permettre à la foi des croyants de grandir, les cours pour enseigner à de petits groupes à être disciples sont aussi très utiles. Ce cours a été développé à l’hôpital de Kagando en Ouganda par Louise Pott et le docteur Emmanuel Luyirika pour encourager les gens à étudier la Bible ensemble en petits groupes. Ils ont ainsi suivi un cours de 14 semaines comprenant une introduction concernant le mot disciple et ses implications, une étude de la Bible, des moments de silence, comment former des disciples et comment préparer une étude biblique. Ce cours a eu un grand succès à Kagando. De nombreux «chefs de groupes» ont été formés et les cours ont été traduits en Lukonjo, la langue locale.

Voici un exemple d’une préparation d’étude biblique pour un chef de groupe quand aucune note didactique n’est à sa disposition. Ici nous prenons comme exemple un passage de 1 Thessaloniens 5:16–18. Cependant, ces lignes directives peuvent être utilisées pour n’importe quel passage biblique. Cette préparation doit être faite très sérieusement avant l’étude biblique, et non pendant qu’elle a lieu!

1. Lire et comprendre

Lisez le passage (1 Thessaloniens 5:16–18) entièrement et soigneusement, et soyez attentifs aux mots que les gens risquent de ne pas comprendre. Ceci est très important si les gens étudient dans une langue autre que leur langue maternelle. Rappelez-vous que les gens risquent d’être gênés de dire qu’ils ne comprennent pas. Il vaut donc mieux s’arrêter sur tous les mots difficiles.

2. Observer

Aidez les gens à observer ce que le passage signifie réellement. Utilisez quelques questions pour aider les gens à comprendre le message ou la situation. Par exemple:

  • Que devons-nous faire en toutes circonstances?
  • Quand devrions-nous nous réjouir?

3. Interpréter

Maintenant que les gens comprennent les faits, il faut les aider à les interpréter. «Pourquoi cela est-il arrivé?» ou «Pourquoi devrions-nous faire ceci?» est le genre de questions qui encouragent les gens à discuter et les aident à comprendre le passage. Par exemple:

  • Que veut vraiment dire prier à chaque instant?
  • Pourquoi devrions-nous être reconnaissants en toutes circonstances?
  • Que ressentiriez-vous si Paul vous avait dit cela en personne?

4. Application

Une fois que les gens ont compris ce que veut dire le passage, nous devons nous tourner vers notre vie personnelle et voir si nous agissons en accord avec ce que la Bible nous enseigne. Voici le genre de questions qui changent nos vies et nous lancent des défis. Par exemple…

  • Suis-je reconnaissant en toutes circonstances?
  • Est-ce que je me réjouis vraiment toujours?

5. Action

Quand nous nous penchons sur notre vie personnelle, nous nous rendons compte qu’il y a souvent un fossé entre ce que nous faisons et ce que nous avons maintenant appris quant à la façon dont nous devrions agir. Cette sorte de question nous fait réfléchir à la façon dont nous pourrions réduire ce fossé. Par exemple:

  • Que puis-je faire pour remercier Dieu en toutes circonstances?
  • Que puis-je faire pour me réjouir toujours?

Ces cinq lignes directrices peuvent s’utiliser pour préparer une étude sur n’importe quel passage biblique. Si possible donnez à votre étude un titre qui mentionne les points à retirer de cette étude biblique.

Serait-il approprié de commencer des cours de formation de disciples ou des études bibliques dans votre église ou votre lieu de travail? Il y a des guides utiles à votre disposition dans les librairies chrétiennes – ou bien vous pouvez vous-mêmes les organiser, comme à l’hôpital de Kagando.