Choisir une bonne idée d’entreprise

Pas à Pas 103 - L’entrepreneuriat

Pas à Pas 103 propose de nombreux conseils pratiques pour faire prospérer son entreprise.

Choisir une bonne idée d’entreprise

Helen Munshi 

L’un des aspects les plus importants de votre aventure en tant qu’entrepreneur consiste à trouver une idée d’entreprise. Beaucoup de gens négligent cette étape, pourtant il vaut la peine de prendre le temps de vous assurer que votre idée a toutes les chances de réussir. 


Could you learn a new skill to give you a business opportunity? Photo: Andrew Philip
Pourriez-vous acquérir une nouvelle compétence pour développer un projet professionnel ? Photo : Andrew Philip

Il existe essentiellement deux manières de trouver une idée : d’abord en étudiant le marché autour de vous, et ensuite en examinant vos propres centres d’intérêt et savoir-faire. Les deux sont importants. Vous devez offrir des biens ou des services pour lesquels il y a une demande, que vous aurez la capacité de livrer et que vous vous engagerez à fournir.

Méthode 1 : Le marché

Le premier moyen de trouver une idée d’entreprise est d’étudier le marché. Il est impératif de vendre des biens ou des services pour lesquels il y a une demande tout au long de l’année.

Demande sur le marché 

  • Considérez la demande autour de vous. Qu’est-ce que l’on peut trouver sur les marchés avoisinants mais qui n’est pas proposé localement ? Visitez le secteur, parlez aux clients et observez ce que les gens achètent et vendent.
  • Pensez à l’évolution de la demande. Quelle est la prochaine étape logique d’un produit ou d’un service ? Par exemple, si quelqu’un vend des aliments frais sur le marché local, pourriez-vous proposer de les livrer à domicile ?
  • Lisez les magazines ou les journaux pour comprendre ce qui se vend en ce moment et prendre connaissance des nouvelles tendances sur le marché.

Résolvez un problème 

  • Examinez vos propres habitudes de consommation. Réfléchissez aux biens ou aux services que vous aimeriez pouvoir vous procurer. Dans quel domaine rencontrez-vous actuellement des problèmes ? Pourriez-vous trouver une solution à ces problèmes ? Vous pouvez également discuter avec votre famille, vos amis et les gens qui vous entourent des problèmes qu’ils voudraient voir résolus et de ce qu’ils aiment acheter. 
  • Les biens ou les services que vendent les entreprises locales posent-ils parfois problème ? Pourriez-vous résoudre un de ces problèmes ?

Étudiez la concurrence

  • Promenez-vous dans votre ville ou votre village et discutez avec les propriétaires de boutiques ou de stands. Posez-leur des questions d’étude de marché de base comme « Qu’est-ce qui se vend bien ? », « Combien en vendez-vous par jour ? », « Avez-vous beaucoup de concurrence ? ». Vous pouvez également obtenir ces informations en observant les habitudes de consommation des clients et les autres entreprises de la région. 
  • Pouvez-vous partir d’une idée de commerce déjà existante ? Au lieu d’étudier les problèmes que rencontre une entreprise spécifique, prenez des entreprises que vous admirez et qui fonctionnent bien. Pourriez-vous faire encore mieux ? Pourriez-vous offrir un meilleur service ou un service plus accessible ?

Vous n’êtes pas obligé de proposer une idée d’entreprise totalement nouvelle. En fait, si les gens gagnent déjà de l’argent avec une idée spécifique, c’est bon signe : cela prouve qu’il y a de la demande. Il est néanmoins important d’essayer de faire une proposition légèrement différente pour ne pas inonder le marché avec le même produit ou service. Si un trop grand nombre d’entreprises vendent la même chose, les clients pourront négocier pour tirer les prix vers le bas, car l’offre sera supérieure à la demande. 

Méthode 2 : Vos compétences, ressources et centres d’intérêt 

La deuxième façon de trouver une idée d’entreprise consiste à tenir compte de vos savoir-faire, ressources et centres d’intérêt. De nombreuses personnes pensent que tant qu’il y a une demande pour un produit ou un service, c’est une bonne idée. C’est en partie exact, mais vous devez également trouver l’idée qui vous correspond, personnellement.

Le plus souvent, les compétences s’acquièrent ; s’il vous manque une aptitude importante pour gérer votre activité, vous pouvez donc l’acquérir. Voici certaines des principales compétences requises pour gérer une affaire : vente, marketing, négociation (avec les clients et les fournisseurs), comptabilité, organisation et compétences techniques spécifiques comme par exemple la menuiserie ou la confection. Pour des tâches comme la comptabilité, vous pourriez peut-être embaucher quelqu’un pour vous aider.

Les ressources dont il est question ici sont celles que les gens utilisent pour produire leurs moyens de subsistance et faire face aux crises. Elles peuvent être réparties en six catégories principales :

  • humaines et spirituelles (p. ex. éducation, foi, santé, compétences)
  • sociales (p. ex. famille et amis, groupes religieux)
  • politiques (p. ex. la capacité de mener un plaidoyer auprès des décideurs)
  • physiques (p. ex. maison, équipement, véhicules)
  • financières (p. ex. espèces ou objets comme des bijoux, qui peuvent facilement être vendus contre des espèces)
  • naturelles (p. ex. sol, eau, arbres).

Dressez une liste des ressources dont vous disposez ou auxquelles vous avez accès. Vous pourrez alors utiliser cette liste pour trouver des idées d’entreprise. Par exemple, si vous avez accès à des terres, réfléchissez à la manière dont vous pourriez les utiliser pour générer un revenu.

Vous pouvez également examiner vos centres d’intérêt et vous en servir pour trouver une idée d’entreprise. Réfléchissez aux questions suivantes :

  • Quel type d’entreprise trouvez-vous intéressante ? Si vous pouviez gérer une entreprise qui existe déjà, laquelle choisiriez-vous et pourquoi ?
  • Quels chefs d’entreprise admirez-vous et pourquoi ? Pourquoi leurs biens et leurs services vous plaisent-ils à ce point ?
  • Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ? Pourriez-vous en faire votre activité ?
  • Qu’aimiez-vous faire lorsque vous étiez plus jeune ?
  • Quel style de vie souhaiteriez-vous avoir ? Par exemple, souhaitez-vous avoir à faire des livraisons à pied ? Aimeriez-vous discuter avec vos clients toute la journée, ou préféreriez-vous avoir votre propre espace et du temps pour vous ?

Produit ou service ?

Le dernier aspect à considérer consiste à vous demander si vous préférez offrir un produit ou un service. Proposer un produit nécessite généralement plus d’investissement financier au départ et il faut souvent compter plus de temps pour atteindre l’étape de la vente. Vous devrez contacter des fournisseurs et éventuellement des fabricants, développer le produit, puis l’acheminer à vos clients. Cela peut néanmoins s’avérer très rentable. Si vous fournissez un service, vous n’avez pas besoin de passer par ces étapes, et bien souvent, les activités de service nécessitent moins d’investissement. Toutefois, étant donné que vous échangez votre temps contre de l’argent, il y aura une limite à ce que vous pourrez gagner, car votre temps est limité. Dans ce cas, pour développer votre activité, il vous faudra embaucher du personnel.

Trouver une idée d’entreprise peut sembler être un processus difficile. Mais chaque idée, aussi petite ou bête semble-t-elle, est utile, car elle peut en générer d’autres. Emportez toujours avec vous un cahier et notez vos idées au fur et à mesure. Bientôt, partout où vous irez, vous aurez des idées d’entreprise ! 

Helen Munshi est conseillère en stratégie d’entreprise et en formation. Elle a travaillé avec des organisations au Malawi et en Inde, et rédigé un manuel de formation au travail indépendant pour les entrepreneurs de Tanzanie.

Site internet : www.linkedin.com/in/helenmunshi 
E-mail : helenmunshi9@gmail.com

Illustration: Petra Röhr-Rouendaal
Illustration : Petra Röhr-Rouendaal, Where there is no artist (deuxième édition)

Étude de marché

Une fois que vous avez trouvé votre idée d’entreprise, il est important d’effectuer une étude de marché pour vous assurer qu’il y a suffisamment de demande pour votre produit ou service. 

Enquêtes de terrain 

Réalisez un simple sondage pour savoir ce que veut votre clientèle cible, avec dix questions maximum. Pour que votre sondage soit fiable, il vous faut entre 30 et 60 répondants. Utilisez le sondage auprès de personnes qui représentent votre clientèle potentielle. Choisissez des personnes que vous ne connaissez pas. 

Groupes de discussion 

Réunissez quelques-uns de vos clients cibles pour discuter de votre idée d’entreprise. Vous pouvez leur poser des questions approfondies, comme par exemple leur demander chez qui ils achètent actuellement et ce qui les amènerait à aller chez un concurrent. 

Tester le marché 

Il est souhaitable de tester vos produits pour savoir si leur qualité est acceptable, si leur prix est juste et si le lieu de vente est approprié. Pour cela, mettez à disposition des échantillons gratuits, ou essayez de vendre des échantillons. Dans la mesure du possible, demandez aux clients de vous donner leurs impressions, en vous disant par exemple s’ils changeraient quelque chose au produit ou au service.  

Dans Pas à Pas 65 : Comment valoriser davantage les aliments, vous trouverez un article détaillé sur l’étude de marché. Allez sur www.tearfund.org/footsteps pour en télécharger un exemplaire gratuit.