Transformer les déchets en richesse

Pas à Pas 103 - L’entrepreneuriat

Pas à Pas 103 propose de nombreux conseils pratiques pour faire prospérer son entreprise.

Transformer les déchets en richesse

Richard Gower 

Dans les pays en développement, la gestion des déchets est un problème considérable et croissant. Actuellement, 9 millions de personnes meurent chaque année à cause de la mauvaise gestion des déchets et des polluants. C’est 20 fois plus que le nombre de victimes du paludisme. En réglant le problème des déchets, nous pourrions sauver des vies et créer des emplois.

Terra Coco makes a range of products from discarded coconuts. Photo: Terra Coco
Terra Coco propose toute une gamme de produits à base de restes de noix de coco. Photo : Terra Coco

L’économie circulaire est une nouvelle manière de penser le monde. La façon actuelle de faire les choses est linéaire : nous prenons des ressources naturelles, nous produisons des objets, nous les utilisons, puis nous les jetons. Au final, toute l’énergie, toute l’eau et tous les matériaux utilisés pour fabriquer les objets sont également gaspillés. L’économie circulaire, en revanche, utilise les ressources le plus longtemps possible. De nombreux objets, comme les voitures, peuvent être réparés ou reconstruits au lieu d’être détruits lorsqu’ils ne fonctionnent plus. Cette approche crée de nouvelles opportunités d’emploi et réduit la quantité de déchets dangereux pour la santé.

Pour plus d’informations sur l’économie circulaire, allez sur www.tearfund.org/circular.

Questions pour la discussion

  • Que deviennent les déchets dans nos communautés ?
  • Pourrions-nous transformer certaines ressources considérées comme des « déchets » en opportunités commerciales ? 

Richard Gower est associé principal pour l’économie et les politiques chez Tearfund.

E-mail: richard.gower@tearfund.org


TERRA COCO, GUATEMALA 

Mario Morales 

Mario Morales

En 2010, il y a eu une inondation sur la côte sud du Guatemala, près d’où je vis. Les Églises locales se sont réunies pour réfléchir à la façon dont nous pourrions soutenir les communautés touchées. Nous avons alors réalisé que nous avions une ressource juste sous nos yeux : la noix de coco. Il y avait des cosses de noix de coco partout autour de nos villages, surtout après les inondations. Les noix de coco étaient très peu utilisées, et pourtant elles ont des qualités biologiques exceptionnelles.  

Dès le début, j’ai vraiment cru au potentiel de ce produit, qui était souvent tout simplement jeté. J’ai créé une entreprise sociale nommée Terra Coco pour produire une gamme de produits respectueux de l’environnement à base de noix de coco. Nous utilisons la fibre de coco pour faire des chaussures, des sandales, des sacs à main et des filets de protection des sols pour limiter l’érosion. Le processus d’extraction des fibres produit un paillage riche en nutriments, qui est répandu dans les jardins communautaires. 

« L’explosion » du marché écologique est une formidable opportunité pour Terra Coco. Les gens sont favorables aux produits écologiques, biodégradables, éthiques, et en plus, beaux. Un nouveau débouché important qui se présente à nous est l’huile de noix de coco. C’est une excellente opportunité sur le plan commercial, car l’huile pure et le savon et le shampooing qui en sont dérivés sont très appréciés. Nous produisons de l’huile et sommes en train de développer les savons et les shampooings. 

À Terra Coco, nous employons des familles vulnérables qui ont besoin de travailler, notamment des femmes et des jeunes. Dieu veut que nous annoncions un Évangile concret. Nous ne voulons pas créer une entreprise pour le plaisir de créer une entreprise. Nous voulons créer une entreprise qui incarne les valeurs de Christ. 

Mario Morales a suivi le programme Inspired Individuals de Tearfund. 

Site internet : www.facebook.com/terracoco.esc
E-mail : ccapoyo@gmail.com