Qu’est-ce qui fait le succès d’une entreprise ?

Pas à Pas 103 - L’entrepreneuriat

Pas à Pas 103 propose de nombreux conseils pratiques pour faire prospérer son entreprise.

Qu’est-ce qui fait le succès d’une entreprise ?

Claire Hancock

Claire Hancock

Tout le monde mérite d’avoir la possibilité de gagner sa vie, de pourvoir aux besoins de sa famille et de soutenir sa communauté. Le travail et les opportunités économiques jouent un rôle déterminant pour pouvoir s’extraire de la pauvreté. Créer sa propre entreprise peut renforcer le pouvoir d’action de bien des gens et transformer leur vie. Pour autant, le talent et les bonnes intentions ne garantissent pas toujours le succès d’une entreprise.

How will you make your business stand out from the competition? Photo: Andrew Philip
Comment comptez-vous vous démarquer par rapport à la concurrence ? Photo : Andrew Philip

Qu’est-ce qu’une entreprise performante ? 

Une entreprise est une organisation qui fabrique des produits ou fournit des services. Il existe de nombreux types d’entreprises. Cela va de la petite entreprise possédée et gérée par une seule personne, à la grande entreprise qui emploie des milliers de membres du personnel dans le monde. Un entrepreneur est une personne qui crée une entreprise. 

Un des aspects les plus importants de la réussite d’une entreprise consiste à dégager un bénéfice. Le bénéfice, c’est l’argent qu’il vous reste lorsque vous avez reçu la totalité de votre revenu, payé tous vos frais de fonctionnement et remboursé vos prêts sur une certaine période. Les petites entreprises qui ne font pas de bénéfices finiront par fermer. Toutefois, le succès d’une entreprise ne se limite pas à un simple rendement financier. 

Certaines entreprises sont des entreprises sociales, c’est-à-dire qu’elles génèrent des bénéfices sociaux et financiers. Ces entreprises acceptent souvent un rendement financier inférieur si elles peuvent avoir un impact social plus important. L’entreprise Sanergy, par exemple, a adopté une approche entrepreneuriale pour répondre à la crise de l’assainissement au Kenya et fournir des toilettes hygiéniques abordables et accessibles dans les bidonvilles de Nairobi. 

Le succès d’une entreprise se juge également par son comportement sur le plan éthique. Les entreprises peuvent choisir d’adopter des pratiques responsables sur le plan environnemental et d’offrir des salaires équitables et de bonnes conditions de travail à tous leurs employés. 

Que faut-il à une entreprise pour réussir ? 

Les entrepreneurs ou entreprises qui réussissent ont un certain nombre de compétences et d’attributs en commun : 

  • Motivation et attitude : Il faut du temps et des efforts pour créer une entreprise et commencer à faire des bénéfices. Il est important que vous compreniez clairement pour quelle raison vous souhaitez monter une entreprise, et que vous ayez la passion et le positivisme nécessaires pour rester motivé et voir votre projet prospérer. 
  • Projet d’entreprise (Business plan) : Une entreprise performante doit avoir un plan clair, qui décrit le projet de manière générale et la façon dont les objectifs seront atteints. Il doit être simple et concis, et s’appuyer sur une bonne compréhension du marché (p. ex. à qui vous vendrez vos produits et le nombre d’entreprises qui vendent déjà des produits similaires). Il doit également expliquer comment l’entreprise prévoit de faire de l’argent, et sur quelle période. 
  • Bien gérer sa comptabilité : Pour savoir si votre entreprise est sur la voie du succès, il est important de bien tenir votre comptabilité. Ces registres vous aideront à gérer votre entreprise au quotidien et à identifier les problèmes éventuels. 
  • Organisation : Une bonne organisation vous aidera à rester concentré et à exécuter les tâches qui doivent être accomplies pour que votre entreprise prospère. 
  • Gestion des risques : Votre entreprise peut être menacée par des conditions météorologiques imprévisibles ou d’autres facteurs qui échappent à votre contrôle. Renseignez-vous sur les risques auxquels vous êtes susceptible d’être confronté et la façon dont vous pouvez les réduire ou les gérer (voir page 20). Cela vous aidera à réduire les dommages qu’ils pourraient causer à votre entreprise. 
  • Connaître la concurrence : Vous devez comprendre le marché sur lequel vous opérez. Vous serez en concurrence avec d’autres entreprises. Soyez ingénieux et réfléchissez à la façon dont vous pourriez vous démarquer par rapport aux autres. 
  • Qualité constante des biens ou des services : Les clients veulent savoir que vous leur fournirez la même qualité de produits ou de services chaque fois qu’ils feront appel à votre entreprise. Si c’est le cas, vous augmentez les chances qu’ils fassent appel à vous la fois suivante !
Some businesses fail because there is no demand for the product in the market.
Certaines entreprises échouent parce qu’il n’y a pas de demande pour le produit sur le marché. Illustration : Petra Röhr-Rouendaal, Where there is no artist (deuxième édition)

Pourquoi certaines entreprises
échouent-elles ? 

Le simple fait d’avoir une bonne idée et de la motivation ne peut en aucun cas garantir votre réussite. Voici quelques causes d’échec courantes pour les entreprises : 

  • Manque de compétences en gestion financière : Il est important de séparer l’argent personnel de celui de l’entreprise. L’argent de l’entreprise doit être géré à part pour que vous sachiez si votre entreprise fait des bénéfices et prospère. Avec ces bénéfices, vous pourrez vous accorder de l’argent pour les dépenses de votre ménage, comme la nourriture et les frais scolaires. 
  • Manque de fonds : Certains entrepreneurs sous-estiment parfois le montant dont ils ont besoin pour démarrer leur entreprise, d’autant plus qu’il faut parfois une année ou deux à la plupart des entreprises pour commencer à faire du bénéfice. Certaines personnes ont parfois des attentes peu réalistes concernant les bénéfices qu’elles vont faire, surtout au début, et sont donc obligées d’arrêter avant même d’avoir eu la possibilité de réussir. Il est donc important de procéder à une évaluation réaliste de la somme nécessaire au lancement de votre entreprise (le « capital »), de la source de ce financement et de son coût. Cela doit faire partie de votre projet d’entreprise. 
  • Mauvaise compréhension du marché : Il peut être tentant de vous lancer dans la création de l’entreprise que vous avez toujours rêvé d’avoir sans trop réfléchir, ou de reproduire ce que font les autres sans comprendre le marché ou savoir si votre projet a de réelles chances de réussir. Cela peut vite mener à l’échec. Pour réussir, vous devez identifier un besoin ou un manque sur le marché, auquel vous pouvez répondre en proposant un produit ou un service. 
  • Incapacité à s’adapter ou à innover : Bien que votre entreprise puisse dans un premier temps sembler florissante, il est important de vous tenir continuellement au courant des conditions du marché, de savoir si certaines circonstances ont changé et si vous devez adapter ou faire évoluer votre entreprise en tenant compte de nouvelles conditions. 
  • Lieu : Parfois il ne suffit pas d’avoir la bonne idée. Il faut avoir la bonne idée au bon endroit. Il peut s’avérer désastreux de se trouver au mauvais endroit, même pour l’affaire la mieux gérée. Voici quelques facteurs à prendre en compte au moment de décider de l’endroit où installer votre activité : le lieu où se trouvent vos clients potentiels, son accessibilité, le lieu où se trouvent vos concurrents et le type de local qu’il est possible de louer pour votre entreprise. 
  • Une expansion trop rapide : Beaucoup d’entreprises échouent lorsqu’elles tentent de se développer ou de s’agrandir trop rapidement. Si vous souhaitez développer votre activité, il est important d’avoir au préalable élaboré un plan pour gérer ce processus. Vous devez veiller à ce que votre entreprise soit en mesure de répondre à la demande du nombre croissant de clients. Il est également probable que vous ne puissiez pas tout faire vous-même si votre activité se développe. Vous devrez donc envisager d’embaucher et de former du personnel pour soutenir l’activité. 
  • Absence de soutien ou de mentorat : Beaucoup de nouveaux entrepreneurs gagneraient à être accompagnés ou soutenus de manière suivie par d’autres entrepreneurs ou du personnel de projet qui possèdent des compétences dans ce domaine. 

Si vous avez conscience des difficultés éventuelles et si vous pouvez les réduire, votre entreprise aura d’autant plus de chances de réussir. Mais bien entendu, il n’y a aucune garantie ! Si vous échouez, ce sera néanmoins une excellente opportunité d’apprendre de vos erreurs et de mettre à profit les leçons que vous en aurez tirées, afin de mieux faire la prochaine fois. Les études menées sur les chefs d’entreprise qui ont réussi montrent qu’ils attribuent une grande partie de leur succès aux enseignements tirés des échecs précédents. Avant de finir par atteindre son but, Thomas Edison, qui a inventé l’ampoule, a dit : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. » 

Claire Hancock est responsable internationale des moyens de subsistance à Tearfund. 

E-mail : claire.hancock@tearfund.org