Vaincre la violence par l’amour

Pas à Pas 109 - Les jeunes

Pas à Pas 109 salue l’énergie et la créativité des jeunes, et offre des conseils pour les soutenir dans leur épanouissement

Vaincre la violence par l’amour

« Il est facile d’adorer Dieu à l’abri des murs d’une Église. Mais en tant que chrétiens, nous sommes appelés à bien plus que cela », explique le pasteur Arnold du Honduras.

Il poursuit : « Notre Église se trouve dans la ville de San Pedro Sula, où tous les jours, trois, quatre ou cinq jeunes sont tués. La violence et les gangs qui nous entourent sont en train de nous voler toute une génération de jeunes. » 

Suite à des années de régime militaire, de corruption, d’inégalités et de crimes violents, le Honduras est aujourd’hui l’un des pays les plus dangereux au monde. Le taux de chômage est élevé et deux Honduriens sur trois vivent dans la pauvreté. Beaucoup de jeunes choisissent de quitter le pays pour chercher du travail. 

Dans de plus en plus de quartiers, les gangs et les trafiquants de drogue font la loi dans la rue. Ils ont recours à la violence et aux menaces pour intimider et contrôler la population.

Transforma joven

Le programme Transforma Joven (Transformer la jeunesse) dote les jeunes responsables d’Église des outils théologiques et pratiques dont ils ont besoin pour « respecter le droit et pratiquer la justice » (Ésaïe 56:1). Après la formation, les jeunes incitent leur Église à travailler avec les communautés qui les entourent, afin d’apporter un changement positif. 

Erick, 23 ans, dit : « Dans ma communauté, il y a de nombreux gangs et nous avons des problèmes de drogue, d’alcool et de violence. Beaucoup d’enfants sont négligés. En 2016, j’ai commencé à assister à des conférences et des événements organisés par Transforma Joven, et pour la première fois j’ai eu l’occasion de parler des problèmes que je voyais dans ma communauté. J’ai pu aborder ces problèmes sous l’angle de la Bible et de l’amour de Dieu. Ce fut une expérience vraiment formidable et émouvante. »

Erick aide les enfants et les adolescents de sa communauté à choisir la paix au lieu de la violence. Photo : Transforma Joven
Erick aide les enfants et les adolescents de sa communauté à choisir la paix au lieu de la violence. Photo : Transforma Joven

Jouer pour la paix

Erick continue : « Avec un ami, nous avons décidé de créer un projet communautaire autour du sport, Jouer pour la paix. Nous avons organisé des réunions de planification au sein de la communauté, puis nous avons contacté les Églises du secteur. À notre grand étonnement, lorsque nous leur avons présenté le projet, les responsables d’Église ne l’ont pas accueilli favorablement. Ils estimaient qu’ils avaient déjà suffisamment de programmes et ne voulaient pas en rajouter.

Nous avons alors décidé d’avancer malgré tout, et nous avons créé un club de sport pour enfants et adolescents le vendredi soir. En plus de jouer au foot et au basket, nous établissions des relations de confiance avec les jeunes et discutions de choses qui étaient importantes pour eux. 

Peu à peu, le nombre de jeunes a augmenté. Nous étions un lieu sûr où ils pouvaient s’entraîner, s’amuser et développer des relations saines. Les enfants voyaient que ce qui leur était proposé était différent. Nous leur avons parlé de l’amour de Dieu et nous avons vu d’importants changements s’opérer dans leur vie à mesure qu’ils s’ouvraient à nous, et les uns aux autres. 

En voyant que ce que nous faisions était vraiment bénéfique, les Églises locales ont commencé à s’impliquer. Aujourd’hui, elles mettent volontiers des lieux à la disposition des enfants pour qu’ils puissent se retrouver, jouer, apprendre et discuter. » 

Le pasteur Arnold dit : « L’Église va où personne d’autre ne veut aller, même pas la police ou le gouvernement. Car nous voulons marcher aux côtés des personnes qui vivent dans un univers de violence et de haine. Nous voulons manifester l’amour de Dieu aux enfants et aux jeunes qui n’ont pas d’amour dans leur vie. »


Les programmes Transforma Joven ont été initiés par Fundación Kairos en Argentine et Paz y Esperanza au Pérou en 2010. En 2013, Unión Bíblica Honduras, avec l’aide financière de Tearfund, a introduit le programme en Amérique centrale et a entrepris de former de jeunes leaders au Nicaragua, au Salvador, au Guatemala et au Honduras. À ce jour, plus de 300 jeunes leaders ont été formés au Honduras.  

María Andrade et Santiago Benítez
María Andrade est responsable de la théologie et des réseaux de Tearfund pour l’Amérique latine et les Caraïbes. E-mail : maria.andrade@tearfund.org Santiago Benítez est facilitateur du programme Transformation de l’Église et de la communauté pour Tearfund en Amérique Centrale. E-mail : santiago.benitez@tearfund.org