Éditorial

Notre héritage: L’environnement

La plupart des gens pensent que la création de notre planète a commencé il y a des milliers de millions d’années: c’est un laps de temps qui nous est presque impossible à imaginer. Cependant, si nous comparons la terre à une personne de 46 ans, nous comprendrons plus aisément.

Nous ne savons rien des sept premières années de vie de cette personne et presque rien des suivantes. Cependant, nous savons que la terre avait atteint l’âge de 42 ans quand les mains créatrices de Dieu la firent fleurir. Les dinosaures et les reptiles sont apparus il y a un an seulement, lorsque la planète avait 45 ans. Les mammifères se sont développés voilà seulement 8 mois. L’humanité est apparue au milieu de la semaine dernière. Les êtres humains, tels que nous les connaissons, ne sont là que depuis quelques heures. Nous avons découvert l’agriculture dans l’heure qui vient de s’écouler. La révolution industrielle a commencé il y a exactement une minute.

Durant ces dernières soixantes secondes, les êtres humains ont fait du paradis une vraie décharge publique. Nous avons provoqué l’extinction de plusieurs centaines d’espèces de plantes et d’animaux, nous avons provoqué d’énormes destructions en recherchant des combustibles comme le pétrole, le charbon, le gaz et le bois, et maintenant nous sommes là comme des enfants avides, assez puissants pour détruire la vie telle que nous la connaissons sur cette merveilleuse planète.

L’environnement est notre héritage. Nous avons la responsabilité d’en prendre soin et de le léguer à nos enfants. La création de Dieu est un merveilleux équilibre de la nature. Quand nous nous mêlons de le rompre, il est souvent impossible d’en mesurer et d’en comprendre clairement les effets. Il devient cependant de plus en plus clair que les dégâts causés à l’environnement dans le monde entier menacent d’affecter sérieusement la création divine et la vie de chacun. Dans le monde entier, nous constatons les conséquences de nombreuses catastrophes écologiques: forêts abattues et brûlées, pollution industrielle, érosion du sol, déserts en augmentation constante, changements climatiques, réchauffement planétaire; la liste n’en finit pas. Pourtant, l’usage que nous faisons des ressources divines peut être en harmonie avec la nature. Il n’est pas nécessaire que nous soyons destructifs.

Dans ce numéro de Pas à Pas, il nous est impossible de couvrir et d’approfondir tous les sujets qu’on peut classer sous la rubrique de l’environnement. Cependant, nous étudions des façons pratiques de nous sensibiliser à ces problèmes écologiques et de développer des manières de vivre qui ne condamnent pas à long terme le milieu où nous vivons. L’environnement appartient à tous. Assurons-nous que nos vues soient entendues!

Isabel Carter