Courrier des lecteurs

La baguette du sourcier

Cette expression qui se refère à l’hydroscopie est malencontreuse car elle est porteuse de connotations magiques et occultes. Au pire, je considère l’hydroscopie comme inoffensive et au mieux comme un don pour trouver de l’eau. C’est un don qui peut être utilisé pour le bien-être de la communauté puisque l’eau lui est absolument nécessaire.

Evêque David Leake Anglican Diocese of Argentina, CC 4293, Correo Central, 1000 Buenos Aires, Argentina

De l’éditrice: Y a-t-il des lecteurs qui ont des opinions sur ce sujet, ou des expériences qu’ils aimeraient partager dans les prochains numéros de Pas à Pas?

Le partage des expériences

Nous trouvons Paso a Paso très utile, surtout toutes les informations concernant l’agriculture écologiquement durable. Notre organisation SIMAS (Service Centre- Américain pour l’Agriculture Durable) a été formée lorsque les gens se sont rendus compte qu’ils avaient beaucoup de connaissances, d’expériences nouvelles et de savoir, concernant l’agriculture écologiquement durable et qui n’étaient pas partagés dans cette région. Les gens au Nicaragua n’ont pas l’habitude de raconter leurs expériences par écrit, donc, cette organisation a commencé à rassembler et à faire connaître des renseignements et des résultats obtenus à tous les niveaux dans le pays entier. Nous avons actuellement 50 organisations au Nicaragua et 40 en Amérique Centrale qui appartiennent au réseau SIMAS. Nous avons un centre de documentation disposant de plus de 2500 livres, revues et vidéos sur le thème de l’agriculture écologiquement durable. Nous publions aussi un bulletin d’information El Güis et un magazine ENLACE que nous envoyons à nos membres. Nous aimerions recevoir des lettres d’autres groupes d’Amérique Centrale.

Juan F Rodriguez SIMAS, Apdo A-136, Managua, Nicaragua