PISCICULTURE

Dans certaines parties du monde, surtout dans les communautés qui vivent près de lacs ou de grands fleuves et rivières, la pêche fait partie du mode de vie traditionnel. Dans bien d’autres parties du monde, la pisciculture est une idée récente ou peut-être même totalement nouvelle. Bob Hansford compare la pisciculture à n’importe quel autre type de cultures. Dans ce numéro, nous considérons la pisciculture à petite échelle de sorte qu’elle soit à la portée de tous et puisse être pratiquée facilement sur un petit morceau de terre. Si l’idée de pisciculture (ou d’aquaculture comme on l’appelle parfois) est nouvelle pour vous, nous espérons que ce numéro vous mettra en confiance pour l’expérimenter vous-mêmes. Les pages de ressources donnent des détails sur de plus amples informations, des centres de documentation et de formation. Il se peut aussi qu’une administration locale s’occupant d’agriculture ou de pêche puisse vous aider.

Veuillez trouver ci-dessous des articles tirés du numéro 25 de Pas à Pas sous format hmtl.

Pour télécharger une version du numéro 25 de Pas à Pas sous format pdf, veuillez cliquer ici (712K).


  • Agroforesterie en République Dominicaine

    Notre organisation, NATURALEZA, travaille en République Dominicaine et encourage l’agroforesterie. Notre priorité numéro un était la conservation du sol. Puis nous avons commencé à établir des pépinières communautaires d’arbres et des haies.

    En savoir plus
  • Association pisciculture agriculture

    Le groupe ITAG (International Technical Assistance Group) a développé en Thailande un système qui combine la pisciculture avec la production de légumes et d’autres cultures sur les bordures surélevées. De longs viviers sont creusés entre de longues plates-bandes étroites et surélevées. Les viviers comme les plates-bandes mesurent 2m x 15m. Les viviers ont environ un mètre de profondeur. La terre arable (couche d’environ 30 à 40cm), retirée en creusant les viviers, est ajoutée sur les ...

    En savoir plus
  • Comment rendre un vivier étanche

    Peu d’agriculteurs pratiquent l’aquaculture en Amérique Latine bien qu’elle pourrait y être très intéressante. Une des raisons est que les sols sont souvent trop poreux: ils ne retiennent pas bien l’eau. On peut poser des revêtements artificiels en utilisant des feuilles de polyéthylène ou de caoutchouc ou bien encore du ciment. Cependant, ces méthodes sont chères.

    En savoir plus
  • Construction d'un vivier

    par Dennis et Meredith Murnyak. Choix de l’emplacement. Vous aurez besoin d’avoir assez d’eau à disposition, soit à partir de sources, de ruisseaux ou d’eau souterraine. Vous pouvez aussi compter sur l’eau de pluie. Les viviers remplis par l’eau de pluie sont souvent à sec lors de la saison sèche, donc vous devez pêcher le poisson avant que le niveau d’eau ne baisse trop!

    En savoir plus
  • Courrier des lecteurs

    Abeilles pour débutants. Merci pour Pas à Pas. Dans votre numéro 10, vous dites que certains agriculteurs qui ne peuvent pas se permettre d’avoir du gros bétail, élèvent des moutons et des chèvres à la place. Ils constituent une réserve d’argent disponible lorsqu’il faut payer des factures d’hôpital ou d’école.

    En savoir plus
  • Des poissons dans les rizières

    Les rizières contiennent beaucoup de nourriture naturelle pour le poisson. C’est un des avantages de la pisciculture pratiquée avec la culture du riz. Le poisson aide l’agriculture car il mange les mauvaises herbes et les insectes des rizières. Les excréments de poissons fertilisent le riz et augmentent son rendement.

    En savoir plus
  • Éditorial

    Donnez un poisson à une personne, c’est lui donner à manger pour une journée. Apprenez-lui à pêcher, c’est lui donner à manger pour la vie. Ancien proverbe chinois

    En savoir plus
  • Elevez vous-mêmes vos alevins

    Si vous voulez faire l’élevage du poisson, vous avez besoin de jeunes poissons. Vous pouvez élever vous-mêmes vos alevins au lieu de les acheter ou de les attraper dans la nature.

    En savoir plus
  • Étude biblique

    Le petit déjeuner du Seigneur.   Le tilapia est ausi connu sous le nom de poisson de Saint Pierre. Dans cette étude, nous considérons le disciple Pierre.

    En savoir plus
  • Expériences avec le neem

    par le Docteur Rachel Reuben. Le neem (Azadirachta indica) est un arbre courant dans les villes et villages de l’Inde. Ses feuilles particulières et ses bouquets de petites fleurs blanches à l’odeur sucrée sont un paysage familier des avenues et jardins. On l’appelle parfois « la Pharmacie de la Nature» à cause de ses nombreuses utilisations comme antibiotique léger, pesticide et insectifuge.

    En savoir plus
  • L’élevage de poissons

    par Bob Hansford. Un bon agriculteur prend soin de ses cultures. Avant de planter, il s’assure que la terre est bien préparée. Il sélectionne de bonnes graines ou de bons plants. Il arrose régulièrement les jeunes plantes et retire les mauvaises herbes. Il utilise du fumier ou de l’engrais pour que les plantes poussent mieux et il fait attention que les insectes nuisibles ou les maladies ne les envahissent pas. Tous ses efforts seront récompensés par une bonne récolte, mais paresse ou ...

    En savoir plus
  • Ressources

    Raising Fish in Ponds. A Farmer’s Guide to Tilapia Culture  par Dennis et Meredith Murnyak.

    En savoir plus
  • Test: êtes-vous conscients du sida?

    Ce questionnaire s’est avéré être un outil utile lors de discussions en groupes, ou de sessions de formation sur le thème du SIDA. Il a été préparé par Karen Homer et Deborah Ventimiglia. Répondez vrai ou faux à chacune des questions posées, puis vérifiez vos réponses.

    En savoir plus