Des poissons dans les rizières

Les rizières contiennent beaucoup de nourriture naturelle pour le poisson. C’est un des avantages de la pisciculture pratiquée avec la culture du riz. Le poisson aide l’agriculture car il mange les mauvaises herbes et les insectes des rizières. Les excréments de poissons fertilisent le riz et augmentent son rendement.

Il est relativement peu coûteux d’élever des poissons dans vos rizières et il se peut même que vous économisiez de l’argent car, grâce aux excréments des poissons, vous avez moins besoin d’acheter d’engrais et de pesticides.

Cette idée n’est pas nouvelle. Les poissonschats ou les poissons-boue vivaient jadis naturellement dans les rizières et vos grands-parents se rappelleront peut-être les avoir attrapés.

L’établissement d’un vivier

Vous aurez besoin d’un vivier près de la rizière pour que vous puissiez y mettre vos poissons quand vous ferez la récolte du riz ou quand l’eau viendra à manquer. Choisissez un endroit de la rizière qui retient l’eau. C’est souvent l’endroit le plus bas de la rizière.

Votre vivier devrait avoir six mètres carrés et environ un mètre de profondeur. Faites ses bords en pente douce pour éviter l’érosion. Lorsque vous creusez le vivier, ajoutez la terre que vous retirez sur les bords du vivier pour éviter qu’il ne soit submergé pendant la saison des fortes pluies.
 
Un des côtés du vivier devrait être ouvert sur la rizière. Ainsi les poissons peuvent entrer et sortir à leur guise et le vivier peut servir de refuge quand le niveau d’eau est bas. Quand vous asséchez votre rizière pour récolter le riz, faites-le doucement afin que les poissons aient le temps de se réfugier dans le vivier. Une fois la rizière séchée, tous les poissons seront dans le vivier et faciles à attraper. Si les poissons ne sont pas encore assez gros pour être consommés, vous pouvez les nourrir dans le vivier en attendant que la rizière soit de nouveau prête.

Les poissons creusent et nagent autour des plants de riz pour chercher leur nourriture. Si vous venez juste de transplanter vos plants de riz, attendez de dix jours à trois semaines avant d’y mettre vos alevins. Ainsi vos plants seront bien établis et les petits poissons ne pourront pas les déranger.

Adapté de DCFRN Notes No.35