Pas à Pas 59

Photo: Jim Loring/Tearfund
Photo: Jim Loring/Tearfund

LA POLLUTION

La pollution est un problème dans chaque pays mais sa source peut se trouver ailleurs. La pollution augmente généralement avec le développement de la consommation. On trouve des statistiques alarmantes dans le rapport State of the World 2004 (Worldwatch Institute). L’Amérique du Nord et l’Europe occidentale représentent 12% de la population mondiale mais 60% de sa consommation, comparés aux 3% de consommation des 33% vivant en Asie du Sud et en Afrique sub-saharienne.

Veuillez trouver ci-dessous des articles tirés du numéro 59 de Pas à Pas sous format hmtl.

Pour télécharger une version du numéro 59 de Pas à Pas sous format pdf, veuillez cliquer ici (858K).


  • Courrier des lecteurs

    Accroître la production de poulets Nous avons mis au point des idées bien pratiques pour accroître la production de nos volailles locales. Nous désirons partager nos connaissances pour en faire profiter d’autres personnes.

    En savoir plus
  • Des manières intéressantes de réutiliser les matériels

    Nous jetons souvent des tas de choses à la poubelle lorsqu’elles ne nous sont plus utiles. Pourtant, il peut exister d’autres manières de les utiliser. Vous trouverez dans ces pages, des suggestions pour utiliser des produits de tous les jours afin de réaliser des jouets ou des objets pour la maison. Avant d’utiliser un quelconque matériel, nettoyez-le soigneusement.

    En savoir plus
  • Enterrer les ordures ménagères

    Une fosse ménagère est une manière de se débarrasser des ordures ménagères en les enterrant, après qu’elles aient été réduites ou recyclées autant que possible. Ceci permet d’éviter la contamination des eaux et la prolifération des mouches ou rats qui peuvent propager des maladies parmi la population d’une communauté. Une fosse ménagère réduit les mauvaises odeurs et évite de voir un tas d’ordures en permanence.

    En savoir plus
  • Étude biblique

    Créativité et bonne intendance La Bible donne un grand nombre d’informations sur la manière dont nous devons nous comporter face à la Terre sur laquelle nous vivons. Ceci a des implications sur notre comportement envers l’environnement et comment nous nous en occupons.

    En savoir plus
  • Gérer les ordures ménagères à Dhaka, au Bangladesh

    Iftekhar Enayetullah. Plus de six millions de personnes vivent à Dhaka. Tous les jours, elles produisent plus de 3 000 tonnes d’ordures ménagères. Malheureusement, le Conseil municipal de Dhaka n’en ramasse même pas la moitié. Le reste est abandonné sur les bas-côtés des routes, dans les caniveaux et dans les parties basses. L’impact sur l’environnement de la ville est plutôt négatif. On estime que d’ici 2015, la population de Dhaka s’élèvera à 19,5 millions d’habitants. Il sera de plus en ...

    En savoir plus
  • La réserve écologique de La Moya

    Loida Carriel et Graham Gordon. Ayaviri est une ville de 17 000 habitants, située au Pérou, dans la cordillère des Andes. Elle entoure une réserve écologique appelée La Moya, le seul endroit de tout le district qui reste vert toute l’année. C’est aussi un lieu chargé d’une certaine importance historique et culturelle. Deux communautés indigènes (habitants traditionnels) vivent à la limite de La Moya et partagent la réserve avec Ayaviri. Les communautés font paître leurs animaux dans les ...

    En savoir plus
  • Que faire pour se débarrasser des sacs en plastique

    Les sacs en plastique sont facilement emportés par le vent. Ils pendent dans les buissons, flottent dans les rivières, battent au vent dans les clôtures, bloquent les systèmes d’évacuation d’eau, étouffent les animaux qui essayent de les manger et affectent la beauté des paysages. Peu de sacs en plastique sont recyclés et la plupart d’entre eux nécessitent des centaines d’années pour se décomposer. En Afrique du Sud, les sacs en plastique sont tellement communs qu’on les appelle les « fleurs ...

    En savoir plus
  • Réduire la pollution de l’air dans nos foyers : Des approches participatives au Kenya

    Elizabeth Bates, Nigel Bruce, Alison Doig et Stephen Gitonga. Près de 80% de la population de l’Afrique sub-saharienne se sert de bois, d’excréments d’animaux et de déchets de récoltes en tant qu’énergie domestique. La fumée dégagée par ces combustibles à l’intérieur des foyers peut résulter dans une augmentation de sérieux problèmes de santé comme la pneumonie et les maladies des poumons. Ce phénomène touche tout particulièrement les femmes et les jeunes enfants qui passent beaucoup de temps ...

    En savoir plus
  • Réduisez, réutilisez, recyclez

    Nous générons tous des déchets et les jetons, sans trop y réfléchir. Malheureusement, le monde est à court de place pour « engranger » tous ces déchets. Si on les laisse traîner, ils deviennent non seulement un risque pour la santé mais une horreur à regarder. Les brûler pollue l’air et les cendres sont souvent toxiques. Parfois, on verse les déchets dans des rivières ou des lacs, ce qui pollue l’eau. On peut aussi les enterrer mais ces déchets peuvent contenir des substances toxiques qui ...

    En savoir plus
  • Ressources

    La collecte de fonds Rachel Blackman C’est le sixième guide de la série ROOTS, réalisée par Tearfund. Les collectes de fonds sont souvent faites de manière peu organisée au lieu de les réaliser de manière planifiée, stratégique et tournée vers l’avenir. Ce guide explique comment mettre au point une stratégie de collecte de fonds et offre des idées pour aider les organismes à diversifier leur base pour collecter. Ce guide coûte £ 10 (18 $US, 14,50 € ) frais d’envoi compris. Il est disponible ...

    En savoir plus