Small World Theatre

Small World Theatre est un organisme pédagogique de charité qui utilise l’art théâtral dans le développement communautaire, les plaidoyers et la sensibilisation. Ses membres forment des groupes de théâtre locaux dans les méthodes de théâtre participatif. Ils travaillent avec les communautés pour explorer les questions de la gouvernance, des droits et de l’environnement. Utiliser le théâtre participatif signifie que les pièces sont interactives, mises au point avec la participation des communautés et basées sur les traditions culturelles locales.

Utiliser les situations locales

On peut mettre en scène des opinions et situations locales spécifiques ainsi que des histoires populaires, des proverbes, des jeux ou des danses. Cette approche permet de renforcer le sentiment d’appropriation et aide à soutenir toute action sociale pouvant être générée par cet événement. Faciliter ces processus participatifs peut représenter un défi, même pour des acteurs expérimentés. Il n’est pas toujours facile d’exprimer des idées avec des mots et il est souvent difficile pour les gens de partager leurs pensées en public. En soi-même, l’acte de s’exprimer renforce le pouvoir des gens.

Le droit de vote en Tanzanie

Small World Theatre a formé un groupe d’acteurs tanzaniens afin d’effectuer une recherche puis jouer une pièce qui informerait les gens sur leurs droits et les encouragerait à voter durant les élections parlementaires en Tanzanie, en 2000. On a montré aux acteurs comment utiliser des marionnettes de femmes, grandeur nature, pour des recherches dans les communautés. Lorsque les gens se réunissaient autour des marionnettes, les acteurs leur posaient des questions sur elles, en demandant par exemple leur nom, âge, statut matrimonial et situation, afin de créer une histoire propre à la marionnette. Ils leur ont ensuite posé des questions sur elle-même, ce qu’elle faisait pour gagner sa vie, si elle avait voté lors des dernières élections, pourquoi elle avait voté et quels étaient les problèmes qui l’avaient poussée à voter, jusqu’à l’émergence d’une histoire imaginaire de cette « femme ».

Implication de l’audience

On a répété le processus dans d’autres taudis jusqu’à ce que plus de 300 personnes aient contribué à cette recherche sur les raisons pour lesquelles les femmes des communautés démunies n’avaient pas voté lors des dernières élections. On a écrit une pièce sur les problèmes mis en évidence par les recherches et on l’a jouée.

Les acteurs encourageaient les audiences des communautés à réagir aux problèmes soulevés dans la pièce. Ils ont utilisé une approche partici pative pour encourager les audiences à résoudre leurs propres problèmes. Le débat se poursuivait souvent pendant de telles périodes qu’il était difficile aux acteurs de partir. Chaque fois qu’ils jouaient la pièce, ils adaptaient le scénario pour refléter les informations et attitudes exprimées lors de la représentation précédente. Il y avait une grande marionnette de monsieur Démocratie qui jouait, en quelque sorte, le rôle de président dans la dernière représentation. On l’utilisait pour partager les informations sur les questions pratiques comme où et quand voter.

Bill Hamblett, l’auteur de cet article, est le Directeur artistique de Small World Theatre.
PO Box 45 Cardigan SA43 1WT Royaume-Uni
Email :
info@smallworld.org.uk
Site internet :
www.smallworld.org.uk