Le courrier des lecteurs 

Médecine traditionnelle

Des analyses scientifiques ont pu prouver les propriétés médicinales d’une plante utilisée dans la médecine traditionnelle africaine pour arrêter le saignement des plaies. L’aspilia africana (compositae) est très répandue en Afrique et traditionnellement utilisée pour arrêter les saignements et nettoyer la surface des plaies. Elle est également utilisée pour traiter les douleurs rhumatismales, ainsi que les piqûres d’abeille et de scorpion. Pour plus d’informations, voir www.biomedcentral.com/1472-6882/7/24

Gordon Wilkinson Coordinateur bénévole régional Tearfund South East, Rivendell, The Limes, Felbridge, East Grinstead, RH19 2QY, Angleterre.

Email : tearfund@felbridge.com


Recycler les déchets

Je travaille avec la Plateforme Diobass, un programme communautaire de développement à Kivu en République Démocratique du Congo. Nous essayons d’intervenir au niveau du problème écologique causé par toutes les ordures et les déchets déversés dans les zones urbaines. Depuis le mois de mars 2007, nous trions les déchets et fabriquons du compost qui peut être utilisé par les paysans locaux.

En raison des changements climatiques et de la déforestation, il nous faut de toute urgence protéger les forêts restantes en trouvant des combustibles alternatifs. Nous souhaitons utiliser certains déchets pour faire des briques de carbone qui pourraient être utilisées comme combustible pour la cuisine et le chauffage. Notre première tentative a échoué, car nous n’avons pas de liant pour agglomérer les briques de carbone. Je souhaiterais vivement savoir si certains lecteurs de Pas à Pas connaissent une quelconque technique de base à cet effet.

Nous pensons que le fait de recycler les déchets pourrait créer des revenus et des emplois pour des milliers de ménages, mais aussi leur assurer une meilleure qualité de vie. Je serais très heureux de la contribution d’autres lecteurs qui pourraient me faire part de leur expérience dans ce domaine.

Innocent Balagizi, Plateforme Diobass, Kivu, RDC.

Email : balkarh@yahoo.fr


Prendre soin des orphelins

J’étais très heureux à la lecture des informations concernant les soins à apporter aux orphelins dans Pas à Pas 72. Je travaille pour le Programme de Développement Rural PYSOW en Ouganda. Nous essayons d’aider les orphelins et les enfants vulnérables dans notre communauté. La plupart de ces enfants ont perdu leurs parents à cause du sida. Notre communauté est très pauvre et il est difficile de pourvoir aux besoins des enfants. Ces besoins comprennent le logement, l’éducation, la protection, les vêtements, la nourriture et les soins médicaux. Nous souhaiterions recevoir davantage de conseils de la part des lecteurs de Pas à Pas. Nous apprécierions particulièrement recevoir des conseils sur la manière d’aider les familles dirigées par des enfants.

Coordinateur, PYSOW Rural Development Programme, PO Box 908, Masaka, Ouganda.

Email : pysowrdp@yahoo.ca


VIH et sécurité alimentaire

Nous avons mis en place des « écoles de terrain » qui offrent une formation aux adultes en techniques agricoles, afin de permettre aux cultures de résister aux maladies et aux insectes, l’usage de pesticides ne se faisant qu’en dernier recours. La méthode de formation des « écoles de terrain » est celle de la discussion et de l’échange d’expériences, dans le but d’aider les producteurs à trouver leurs propres solutions aux problèmes qu’ils rencontrent. Nous les aidons à utiliser des technologies adaptées et à protéger l’écosystème.

Le VIH est un problème qui peut avoir un impact sur la production culturale, car lorsque les gens sont malades, ils ne peuvent plus travailler aux champs. C’est pourquoi, dans le cadre de nos écoles de terrain, nous avons également organisé des sessions de formation ainsi qu’une sensibilisation au VIH.

Manzukula Mbiyavanga, Av Masielele 12, Mbanza Ngungu, Bas-Congo, République Démocratique du Congo.


Traductions locales pour la culture des arbres

Depuis que notre lettre « L’ezang : un arbre à multiples usages » a été publiée dans Pas à Pas 65, nous avons reçu beaucoup de réactions. Bon nombre des personnes avec lesquelles nous travaillons au Cameroun avaient des difficultés à comprendre les termes techniques utilisés pour traiter des méthodes de culture des arbres. C’est pourquoi nous avons décidé de traduire et de publier en langues locales des informations détaillées sur ces méthodes. Les thèmes de ces guides sont les suivants :

  • Méthode de bouturage.
  • Le marcottage.
  • Le greffage.
  • Construire un châssis de forçage pour le marcottage et les greffes.
  • Concevoir un parc à bois et gérer le lit de semences.

Nous organisons des ateliers de traduction pour éditer ces documents dans les diverses langues locales. De cette façon, nous contribuons à la réduction de la pauvreté et de la malnutrition au sein des communautés, tout en promouvant l’alphabétisation.

Nous serions heureux d’aider toutes les communautés intéressées par la culture des arbres et souhaitant obtenir ces documents dans leur propre langue, afin qu’elles parviennent à mieux comprendre les diverses méthodes impliquées.

Gaston D Bityo, Coordinateur de projet Volontaires au service du développement (VSD), BP 14 920, Yaoundé, Cameroun.

Email : bizang_vsd@yahoo.fr gaston_bityo@kastanet.org