Touristes empruntant le chemin suspendu de Mida Creek, construit pour générer des fonds permettant d’envoyer les enfants à l’école secondaire et transmettre un fort engagement vis-à-vis de la conservation. Photo: Colin Jackson.
Touristes empruntant le chemin suspendu de Mida Creek, construit pour générer des fonds permettant d’envoyer les enfants à l’école secondaire et transmettre un fort engagement vis-à-vis de la conservation. Photo: Colin Jackson.

RESSOURCES NATURELLES

Helen Gaw

« C’est à l’Éternel qu’appartient la terre avec tout ce qu’elle contient, le monde avec tous ceux qui l’habitent. » (Psaume 24:1)

Cette Terre est peuplée d’une riche diversité de vie. En rédigeant mon premier numéro de Pas à Pas, j’ai découvert des plantes et des animaux que je n’avais encore jamais vus. Les conditions nécessaires à la vie sont finement équilibrées. Nous dépendons constamment des ressources naturelles. Ceux d’entre nous qui vivons dans des villes, petites ou grandes, en sommes souvent moins conscients que les populations des zones rurales, et nous oublions que nous pourrions bien être en train de détériorer les ressources naturelles, par exemple en contribuant à la pollution.

L’article d’introduction nous montre que nous ne sommes pas obligés de choisir entre venir en aide aux populations et prendre soin du monde dans lequel nous vivons. En prenant soin de l’environnement naturel, nous pouvons aussi prendre soin des gens. Lorsque les changements subis par les ressources naturelles que nous utilisons tous les jours ont un impact sur nous, il y a de l’espoir : nous pouvons trouver des solutions pour améliorer notre rapport à l’environnement. Vous retrouverez ce thème dans de nombreux articles de ce numéro.

La double page centrale est consacrée à un processus méthodique pour les facilitateurs communautaires, qui indique comment chacun peut participer à la gestion des ressources naturelles communes. Nous vous présentons de nouvelles idées pour la récupération de l’eau de pluie (page 4), une méthode de formation pour augmenter la biodiversité dans les exploitations agricoles (page 10) ainsi qu’un cadre pour comprendre les menaces liées du changement climatique, de la dégradation environnementale et des aléas naturels, et y répondre (page 12).

Un jour, la Terre sera pleinement restaurée. En avançant avec espérance, nous continuons à assumer notre responsabilité vis-à-vis de la Terre.

Dans le prochain numéro, nous ferons le point sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement.  

Veuillez trouver ci-dessous des articles tirés du numéro 82 de Pas à Pas sous format hmtl.

Pour télécharger une version du numéro 82 de Pas à Pas sous format pdf, veuillez cliquer ici (963K).



  • Adaptation : protéger les ressources naturelles

    Compilé par Bob Hansford. Les ressources naturelles sont essentielles pour chacun d’entre nous. Chaque fois que nous préparons un repas, nous utilisons des ressources naturelles. Pour beaucoup d’entre nous, les arbres, le bambou et les herbes fournissent les matières premières pour les habitations. La végétation naturelle nourrit notre bétail, les fibres naturelles nous habillent, le bois et le charbon fournissent une bonne partie de l’énergie pour l’éclairage et le chauffage, et les plantes ...

    En savoir plus
  • Élaboration d’un plan d’action communautaire pour les ressources naturelles partagées

    ÉTAPE 1 Observation de la zone locale Pour la plupart des activités/questions ci-dessous, répartissez les participants en petits groupes de 5 ou 6 personnes. Vous pouvez décider de répartir les participants en groupes d’hommes, de femmes et d’enfants car leurs réponses seront très révélatrices de leurs différents points de vue. Après chaque activité, demandez aux groupes d’exposer leurs idées et prévoyez suffisamment de temps pour une discussion générale.

    En savoir plus
  • Énergie solaire

    Anna Wells. Bob Kokonya et sa famille, qui vivent dans le nord-ouest du Kenya, dépendaient totalement de lampes à pétrole en étain pour éclairer leur maison, tous les jours entre 18h et 22h. Les lampes consommaient un demi-litre de pétrole par jour, ce qui coûtait à Bob 60 Shillings kenyans (environ 23 $US par mois). De plus, le matin, les narines de la famille étaient noircies par la fumée crasseuse libérée par la combustion du pétrole dans l’air. « La maison était très enfumée et nous ...

    En savoir plus
  • Étude Biblique

    Notre intendance des ressources naturelles Notre couple possède une expérience en science environnementale et en leadership au sein de l’église. Il est passionnant pour nous de voir les nombreuses références à la nature dans la Bible et l’appel que Dieu nous adresse, qui consiste à travailler avec la création de façon à protéger et à prendre soin de ce qu’il a fait.

    En savoir plus
  • Former les agriculteurs en biodiversité

    Sam Rich. Il y a huit ans, assis sous un manguier avec un petit groupe d’agriculteurs ougandais, je me disais que j’avais trouvé la parfaite affectation en tant que volontaire. Une semaine nous discutions des avantages relatifs du piment rouge et des oignons en tant qu’insectifuges, et la semaine d’après, de différents modèles de foyers économes. Travailler pour une petite ONG (organisation non-gouvernementale), parler tous les jours  à des agriculteurs, recourir à des méthodes ...

    En savoir plus
  • Foyers de cuisson économes

    Au Malawi, la déforestation est un problème majeur car le bois et le charbon de bois sontles principales sources de combustible pour la cuisine. Les foyers économes sont une alternative pratique aux méthodes de cuisson traditionnelles.

    En savoir plus
  • Gestion des ressources naturelles

    Judith Collins. Dans le passé, la façon dont les habitants de la région Mosquitia, au Honduras, utilisaient leurs ressources naturelles avait peu d’impact durable sur les vastes étendues de forêt et de zones humides de la région. Toutefois, la croissance démographique rapide, l’afflux de nouveaux résidents étrangers et le passage progressif d’une économie de subsistance à une économie de marché exercent une pression sur les écosystèmes fragiles de la région. Parmi les problèmes actuels, on ...

    En savoir plus
  • L’élevage de petits animaux

    Julio de la Cruz Torreblanca. La Ferme écologique de Lindero (La Granja Ecológica Lindero) est un endroit magnifique, doté d’une végétation luxuriante et d’un climat favorable. On y trouve des activités productives comme l’élevage de bétail et de cochons d’Inde, l’aviculture, un restaurant et une structure d’accueil.

    En savoir plus
  • Le courrier des lecteurs

    Cultiver des légumes sur du calcaire et des coraux Merci beaucoup de continuer à nous envoyer des numéros de Pas à Pas. Je tiens à vous dire tout le plaisir que j’ai à lire cette publication ; elle m’a beaucoup enrichi. Juste un exemple : en 2003 je travaillais au siège social de mon église, dans la Province occidentale des Îles Salomon. Dans un des numéros [Pas à Pas 54], j’ai pris connaissance d’une technique agricole pour les sols non cultivables. Mon épouse et moi-même plantons toujours ...

    En savoir plus
  • Nouvelles idées pour la collecte d’eau de pluie à domicile

    Murray Burt. Dans les zones rurales, les principales sources d’eau sont généralement des forages d’eau souterraine ou l’eau de surface, les rivières et les lacs. Toutefois, il existe une source d’eau potable et sûre, facilement accessible et durable pendant la saison des pluies, mais souvent négligée : la pluie. Sous les climats tropical et subtropical, la quantité d’eau de pluie collectée peut être considérable.

    En savoir plus
  • Ressources

    Durabilité environnementale Le manuel 13 de la série ROOTS traite de la Durabilité environnementale. Il contient des études bibliques, des études de cas et des outils pratiques. La Section 5 propose un outil d’évaluation environnementale de base pour aider les organisations de développement à comprendre en quoi un projet peut être nuisible pour l’environnement.  

    En savoir plus
  • Ressources naturelles et moyens de subsistance

    RT Rajan. « Nous n’héritons pas la Terre de nos pères, nous l’empruntons à nos enfants. » Ce proverbe kashmiri souligne notre responsabilité à l’égard de la nature dans toute sa diversité. Les interventions humaines sur la nature ont entraîné la pollution, contribué au changement climatique et induit un usage non-durable des ressources naturelles ainsi que leur destruction.

    En savoir plus