Éducation pour tous en Haïti

Enfants en classe en Haïti. Photo: Richard Hanson/Tearfund
Enfants en classe en Haïti. Photo: Richard Hanson/Tearfund

OBJECTIF 2 ASSURER L’ÉDUCATION PRIMAIRE POUR TOUS 

Joanna Watson 

Une éducation de base de qualité peut transformer une société. Toutefois, beaucoup de familles pauvres en Haïti n’ont pas d’école dans leur communauté. Là où il y a une école, beaucoup trop de gens n’ont pas les moyens d’y envoyer leurs enfants.

La Fédération des Écoles Protestantes d’Haïti (FEPH), membre de la Fondation Haïtienne de l’Enseignement Privé (FONHEP), en coalition avec d’autres, a transformé cette situation grâce à son projet de plaidoyer continu.

Aux côtés des autres représentants de la société civile, la FEPH a développé des relations à l’occasion de réunions et d’entretiens avec le Ministre de l’Éducation et d’autres représentants clés du gouvernement, en leur présentant les besoins des enfants les plus pauvres d’Haïti.

Leur requête était simple. Ils souhaitaient une stratégie «Education pour tous» qui :

  • s’engage à réduire le coût de l’éducation privée pour les familles pauvres en Haïti
  • améliore l’accès à, et la qualité de l’éducation primaire dans l’ensemble du pays 
  • promeuve les écoles communautaires.

Il en a résulté que le gouvernement a présenté une loi visant à établir un Office National de Partenariat en Éducation (ONAPE) ainsi qu’une coalition d’écoles plus vaste et plus représentative, le Consortium des Organisations du Secteur Privé de l’Éducation (COSPE).

Actuellement, des plans pour un nouveau système d’éducation plus équitable en Haïti sont en train d’être mis au point et l’ONAPE jouera un rôle important dans leur mise en œuvre.

Le COSPE est désormais partenaire du Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. Le COSPE aide toutes les institutions publiques et privées soucieuses de l’amélioration de l’éducation dans le pays à travailler ensemble, contribuant ainsi à la mise en œuvre du programme «Éducation pour tous».

La stratégie «Éducation pour tous» a intégré Haïti à une initiative globale qui identifie et résout les problèmes propres aux systèmes nationaux d’éducation. Cela permettra au gouvernement d’attirer des financements externes pour l’éducation primaire afin de payer les enseignants et de financer les écoles.

Maintenant que le Ministère de l’Éducation travaille à un plan national d’action pour l’éducation plus robuste, la FEPH, membre de la FONHEP et du COSPE, engage la responsabilité du Ministère quant à sa mise en pratique. Et ce, jusqu’à ce que tous les enfants haïtiens puissent avoir accès à une éducation de base de bonne qualité, ce qui est d’autant plus important suite au récent séisme qui a détruit de nombreuses écoles.

Joanna Watson est Conseillère en développement de programmes de plaidoyer pour Tearfund. Cet article a été rédigé avec la contribution de la FEPH et de la FONHEP.



COSPE Consortium des Organisations du Secteur Privé de l’Éducation
FEPH Fédération des Écoles Protestantes d’Haïti
FONHEP Fondation Haïtienne de l’Enseignement Privé
ONAPE Office National de Partenariat en Éducation