Étude biblique

Le Christ est victorieux sur les conflits 

David Scott

Dieu aime la diversité. Il nous a tous créés uniques et c’est un sujet de réjouissance. Dans Genèse 10, nous apprenons que les différentes identités ethniques font partie du plan de Dieu. Dans Genèse 11:1-9, nous découvrons ce qui se passe lorsque les gens cherchent l’uniformisation culturelle dans le but de dominer d’autres peuples. 

Tout au long de l’histoire, l’identité ethnique a souvent été source de conflits et de tensions. Cela ne devrait pas être ainsi. La Bible nous dit que les êtres humains ont été créés pour avoir une relation harmonieuse avec Dieu et les uns avec les autres. La véritable origine de tout conflit est la rupture de notre relation avec Dieu, et non les différences ethniques ou culturelles.

Lisez Jacques 4:1-2 ; 1 Jean 2:9-11 et 4:20-21

  • Que disent ces passages à propos de l’origine des conflits relationnels ?
  • Qu’est-ce qui nous permet de prévenir les conflits ?

Jésus est venu pour nous réconcilier avec Dieu par le moyen de la Croix, et ainsi restaurer nos relations (Éphésiens 2:16 ; Colossiens 1:20). En Christ, les cultures et les identités ethniques sont unies sans être détruites ; tous les peuples sont considérés égaux, unis par des liens bien plus forts que ceux qui lient d’autres groupes (Romains 10:12-13 ; 1 Corinthiens 12:12-13 ; Galates 3:28 ; Colossiens 3:11). Par conséquent, le peuple de Dieu est appelé à se focaliser sur l’identité commune qu’il a en Christ, laquelle est plus importante que les liens ethniques et culturels.

Lisez Éphésiens 2:11-22

  • Que dit ce passage au sujet de la réconciliation entre Juifs et Gentils ?
  • Que signifie « un seul homme nouveau » dans ce passage (verset 15) ?
  • Que signifie pour nous être réunis dans un seul corps en Christ ? 
  • En quoi ce passage vous interpelle-t-il concernant vos relations avec les chrétiens d’origines culturelles différentes ou issus d’autres groupes ethniques ?

En étant réunis au sein de la nouvelle communauté de Dieu, nous sommes amenés à être en relation avec des personnes différentes de nous. Ces différences sont censées être une source de bénédiction, mais elles sont assez souvent source de tensions. La Bible nous dit de tout faire pour rétablir les relations là où il y a conflit (Romains 15:5-6 ; 2 Corinthiens 13:11 ; Éphésiens 4:1-6). Cela signifie que nous devons continuellement marcher dans la repentance et le pardon, et savoir qu’il n’existe pas de barrières culturelles, ethniques ou sociales que l’amour du Christ ne peut renverser (Matthieu 18:21-35 ; Luc 10:25-37 ; Colossiens 3:12-15).

Lisez Luc 6:27-42 ; Romains 12:9-21 ; Philippiens 2:1-8

  • Dans ces passages, quels principes trouvons-nous pour résoudre les conflits et rétablir la paix ? 
  • Que signifie aimer nos ennemis ?
  • Que nous dit le passage de Philippiens au sujet de l’unité ?

La Bible nous dit aussi que les chrétiens doivent jouer un rôle d’artisans de paix au sein de la société (Matthieu 5:9). Tout d’abord, comme « ambassadeurs de Christ », nous sommes appelés à réconcilier les gens avec Dieu par le biais de « l’Évangile de la paix », ce qui les amènera à se réconcilier avec le peuple de l’Alliance de Dieu (2 Corinthiens 5:18-20 ; Éphésiens 6:15). L’Église est également appelée à être prophétique, en étant pour la société un exemple de réconciliation. Elle doit manifester le Christ à travers ses paroles, sa présence et ses actes, reflétant ainsi le Royaume à venir où toute tribu, toute langue, tout peuple et toute nation adoreront Dieu ensemble (Jean 17:20-23 ; Apocalypse 5:9).

David Scott travaille au sein de l’équipe d’Eurasie, d’Amérique latine et des Caraïbes de Tearfund. Il est également en train de poursuivre un doctorat en théologie.