W1 Une vie saine

Une bonne santé est une grande bénédiction. Aucun d’entre nous n’aime se sentir mal. Nous avons déjà tous eu des périodes où nous nous sentions mal. Parfois, c’est le cas parce que nous avons attrapé une maladie infectieuse telle que la grippe, la tuberculose ou la rougeole. Parfois, nous attrapons la malaria suite à une piqûre de moustique. Cependant, on se sent souvent malade parce qu’on a la diarrhée.

Chaque année, il y a plus de quatre milliards de cas de diarrhée, principalement chez les enfants. Chaque année, plus de 1,7 millions d’enfants meurent des suites d’une diarrhée. Les excréments et l’urine sont des déchets émanant du corps. Beaucoup de personnes ne réalisent pas que nos excréments sont remplis de minuscules microbes qui peuvent provoquer la diarrhée et d’autres maladies. Les excréments des enfants contiennent beaucoup plus de microbes que ceux des adultes. Nous pouvons véhiculer ces microbes par nos mains. Ils peuvent également se propager par les mouches ou dans l’eau que nous buvons. Même si nos mains paraissent propres, nous ne pouvons pas voir les microbes. Nous laver les mains avec du savon enlèvera tous les microbes.

Il y a beaucoup d’autres façons de se soutenir les uns les autres afin de maintenir la famille en bonne santé. Cela comprend : disposer d’une eau potable salubre, avoir une bonne hygiène, manger des aliments nutritifs bien préparés et se débarrasser des excréments et autres déchets en toute sécurité.

Discussion 
  • Dans quelle mesure est-ce important de nous maintenir, ainsi que notre famille, en bonne santé ?
  • Quelles sont les croyances traditionnelles concernant les causes de la diarrhée ?
  • Combien de personnes au sein de notre communauté, y compris les enfants, connaissons-nous qui ont souffert de la diarrhée au cours de cette année ?
  • Lesquelles de nos coutumes traditionnelles encouragent un mode de vie sain ?
  • Comment pouvons-nous contribuer à maintenir notre famille en bonne santé ?
  • Les excréments sont des déchets dangereux émanant de notre corps. Pouvons-nous réfléchir à d’autres sortes de déchets provenant des industries locales qui sont également dangereux ? Comment les gens se protègent-ils et protègent-ils les autres contre la nuisance de tels déchets ?