B2 Comment Jésus voit-il l’église ?

Au début de son ministère, Jésus a lu dans une synagogue, un passage tiré d’Isaïe 61:1-2. Ce passage décrit les travaux du Rédempteur qui annoncera la bonne nouvelle, libérera les prisonniers, rendra la vue aux aveugles et apportera la justice aux opprimés. Jésus a alors déclaré que cette prophétie avait été accomplie puisqu’il était maintenant là.

Dans les évangiles, nous pouvons lire comment Jésus effectuait son ministère. Il allait à la rencontre des gens dans les villes et les villages, ouvrant grands les yeux sur leurs besoins. Il a guéri nombre de personnes et a libéré beaucoup de gens de l’emprise des démons. Il a mis au défi les autorités face aux pratiques injustes ou hypocrites. Il a prêché la bonne nouvelle du Royaume de Dieu. Il a envoyé ses disciples pour qu’ils fassent de même, sans ressource et avec peu de formation officielle.

Jésus a passé beaucoup de temps avec ses 12 disciples, leur enseignant et les formant, leur montrant comment vivre suivant son exemple. Il les a équipés pour poursuivre son travail sur terre. Le défi de Jésus à ses disciples (Matthieu 10 et 28) a été « d’aller et de faire de même ». Le défi auquel Jésus nous confronte est exactement le même : partager son travail de porter assistance à ceux dans le besoin, d’enseigner aux autres tout ce qu’il a commandé et de faire des disciples.

Discussion 
  • De manière traditionnelle et dans le monde entier, quel est le rôle principal de l’église aux yeux des gens ?
  • Quel est le plus important rôle de notre église à ses propres yeux ?
  • Lisez Luc 4:14-21 et Matthieu de 9:35 à 10:1. Discutez des différents rôles que Jésus est venu réaliser.
    • De nos jours, qu’est-ce que chacun d’entre eux signifie aux yeux de notre communauté ?
    • Comment Jésus a-t-il transformé ses paroles en actes ?
    • Sa manière de faire est-elle différente de notre manière actuelle de penser à ce que l’église doit faire ? Si oui, pourquoi ?
  • Comment notre église peut-elle répondre à son défi envers les disciples et nous-mêmes ?
  • De quelles opportunités l’église dispose-t-elle pour avoir une influence positive dans notre communauté ? Comment pourrions-nous avoir une meilleure influence positive ?