B6 Agir comme de bons Samaritains

Jésus avait de la compassion pour les gens et tous leurs besoins, y compris ceux des handicapés, des malades, des ignorants et de ceux qui souffraient de l’injustice. Les églises, elles aussi, devraient avoir le désir d’aider à répondre à toutes sortes de besoins. Notre église peut n’avoir que de faibles ressources financières mais elle dispose de gens prêts à prier et à démontrer leur amour auprès des autres.

Comme le bon Samaritain, les chrétiens doivent être prêts à répondre aux besoins de leurs « voisins », quels qu’ils soient. L’importance des besoins autour de nous ne devrait pas nous pousser à ne rien faire. Chacun d’entre nous peut apporter une véritable différence dans la vie des autres.

Les besoins peuvent être très concrets, comme pour aider les veuves, les orphelins ou les personnes handicapées dans leur foyer. L’église peut encourager les autorités locales ou des organismes à améliorer l’approvisionnement en eau, les soins de santé ou l’éducation. Aider les gens à lire peut augmenter leur confiance en eux-mêmes. Les jeunes qui vivent sous la pression de se droguer ou de vendre leurs corps pour des raisons financières, peuvent trouver que les groupes de discussion et de soutien sont utiles pour comprendre leurs options.

Lorsque les gens souffrent d’injustice (accès à des terres, exploitation dans le travail …) l’église pourrait trouver des conseillers expérimentés pour aider les gens économiquement faibles à défendre leurs droits.

Discussion 
  • Lisez Luc 10:25-37. Qui sont nos voisins dans notre communauté ? Quels sont leurs besoins ? De quelle manière Jésus nous enseigne-t-il d’aimer nos voisins ?
  • Quels sont les défis auxquels nous risquons de devoir faire face pour aimer nos voisins ? Comment pouvons-nous nous aider les uns les autres à surmonter ces problèmes ? 
  • Notre éducation peut nous rendre les choses difficiles lorsqu’il s’agit de nous rapprocher de certains groupes de gens, différents par l’âge, le niveau d’éducation, la caste, le groupe tribal ou ceux qui sont très pauvres. Comment pouvons-nous surmonter ces sentiments ? Comment pouvons-nous aider nos enfants à grandir en étant capables de s’entendre avec toutes sortes de gens ?
  • Au travers de la prière, Dieu peut nous donner une véritable sagesse et perspicacité pour des situations diverses. Comment pouvons-nous savoir si ces conseils viennent de Dieu ou découlent simplement de notre propre raisonnement ?
  • Quels sont les talents et ressources supplémentaires dont nous avons besoin pour nous permettre d’aider les gens ?
  • Quelle différence pouvons-nous apporter dans la vie des gens de notre communauté, en les aidant sans avoir beaucoup de formation ou sans faire appel à des « experts » coûteux ?