R19 Le droit à l’éducation et à l’information

Tous les enfants devraient avoir l’opportunité de terminer leurs études primaires. Ceci devrait permettre aux enfants de lire, écrire, compter, apprendre leur langue nationale (si leur langue maternelle est différente) et d’acquérir une certaine compréhension du monde au sens large. Les enfants peuvent connaître de nombreuses barrières pour accéder à l’enseignement primaire. Ceci comprend les frais de scolarité, d’autres dépenses pour l’uniforme et l’équipement, la langue, la stigmatisation du VIH ainsi que du sida et les handicaps.

L’éducation et l’alphabétisation devraient ouvrir une porte aux gens pour qu’ils puissent obtenir des informations. Elles donnent aussi de l’assurance pour comprendre et utiliser ces informations. Les informations appropriées sont une source de pouvoir. Des informations pratiques peuvent permettre aux gens de changer leur vie. On peut y arriver en démarrant des actions, en travaillant en réseau avec d’autres personnes ou par une maîtrise des problèmes relatifs à la santé et à l’éducation. Des informations dans le domaine du droit peuvent aider les gens à s’attaquer aux abus des droits humains.

Il existe de nombreuses manières de partager les informations. On peut afficher des avis et des informations sur les murs. On peut réaliser de simples feuillets, les photocopier et les distribuer. La radio communautaire, surtout dans la langue locale, peut avoir un très grand impact. Elle permet aux gens de raconter leur histoire, de partager au bon moment des informations, des conseils sur la manière de s’occuper des enfants et de leur santé ainsi que des nouvelles concernant des réunions et des événements.

Discussion 
  • Lisez Néhémie 8:1-18. Le roi de Babylone a envahi Juda, détruisant le temple et emportant en exil la plus grande partie du peuple d’Israël, un exil qui devait durer 70 ans. Néhémie a alors obéi a Dieu qui lui demandait de reconstruire les murs de la ville. Les gens se sont ensuite rassemblés tous ensemble pour écouter Esdras lire la parole de Dieu, qui n’avait pas été lue depuis 70 ans. Dans les versets 1 à 6, quelles préparations font-ils pour écouter la parole de Dieu ? Quelle leçon pouvons-nous tirer de cette histoire ?
  • Quel était le rôle des lévites ou prêtres (versets 7 à 9) ? De nos jours, qui nous aide à comprendre la parole de Dieu ?
  • Comment le peuple a-t-il réagi une fois qu’il a compris la signification de l’enseignement (verset 9) ? Est-ce que cela a jamais été notre réponse ?
  • Comment Néhémie et les lévites les ont-ils encouragés à réagir, dans les versets 10 à 12 ?
  • Les versets 13 à 17 décrivent comment le peuple a réagi à l’enseignement sur la Fête des Tabernacles (Lévitique 23:33-43) en construisant des abris de branches, dans lesquels il a habité pendant sept jours. Quelle a été sa réaction envers cette fête ? Avons-nous une opportunité de fêter, étudier et adorer ensemble, en tant que chrétiens, de cette manière ? Si non, pouvons-nous planifier de le faire ?
  • Cette époque d’enseignement a permis aux personnes qui ne pouvaient pas lire d’en profiter pleinement. Comment pouvons-nous garantir que les gens qui ne peuvent pas lire tirent pleinement avantage de l’enseignement chrétien et des informations pratiques ? Dans notre communauté, comment les gens peuvent-ils s’alphabétiser ?
  • Au sein de notre communauté, quelles sont les barrières que les enfants peuvent connaître et qui les empêchent de se rendre à l’école primaire ou de terminer le cycle primaire ?
  • Des enseignants mal formés, un manque de matériels et de livres ainsi que des classes bondées sont tous des éléments qui peuvent rendre l’éducation moins efficace. Dans nos écoles, comment les parents et les leaders de la communauté peuvent-ils soutenir et influencer la qualité de l’éducation ?
  • Dans notre communauté, quelles sont les barrières qui empêchent les gens d’obtenir des informations ?

Articles 18, 19, 26, 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies