R22 Le droit à la propriété

Chaque individu a le droit d’avoir des biens et autres propriétés ainsi que de vivre là où il peut subvenir à ses besoins.

Les gens qui cherchent un nouvel endroit, s’installent souvent à la périphérie des villes, là où ils risquent d’être bougés de force par des gens de l’extérieur qui désirent développer ou exploiter l’endroit. Pour cette raison, ils sont peu enclins à investir pour améliorer leur habitation. Ce manque de sécurité constitue une difficulté lorsqu’ils veulent trouver du travail et créer de petites activités génératrices de revenus.

Les personnes pauvres n’ont souvent aucune preuve légale pour faire reconnaître leur droit de propriétaire sur une terre et d’autres biens, même s’ils appartiennent à leur famille depuis des générations. Dans les zones rurales, les gens peuvent perdre leur terre ou leurs biens à la suite de dettes ou parce qu’ils n’ont pas compris l’importance des documents légaux. Ceci signifie qu’ils n’ont aucun droit pour prendre des décisions sur l’utilisation des terres et pour pratiquer une bonne intendance. Les loyers élevés (souvent en pourcentage des cultures réalisées) les maintiennent dans le cercle vicieux de la pauvreté.

Les femmes et leurs enfants peuvent se retrouver sans rien après la mort du mari. Elles peuvent perdre leur foyer, leur terre et leurs biens au profit de parents de leur mari décédé. Ceci les réduit souvent à la pauvreté. 

Discussion 
  • Lisez Jacques 1:27. Que dit Jacques à propos des gens qui s’occupent des veuves et des orphelins ? Comment pourrions-nous en faire davantage ?
  • Pourquoi est-il si important de garantir que les veuves puissent rester en possession des terres et du foyer de leur mari ?
  • De quel genre de protection, au niveau de la famille, de la communauté ou du gouvernement, les veuves vulnérables disposent-elles ?
  • Dans notre communauté, quelles sont les traditions sociales sur le droit foncier ?
  • Comment ces coutumes sont-elles soutenues par nos lois nationales ?
  • Les femmes peuvent-elles posséder des terres et des biens ? Comment pouvons-nous soutenir les femmes à acquérir leur propre terre et des biens ? En quoi est-ce que cela changerait la vie des femmes ?
  • Que doivent faire les gens pour faire reconnaître leurs droits sur des biens ou une terre ? Existe-t-il des organisations qui peuvent les aider dans ce domaine ?
  • Dans notre société, arrive-t-il souvent que les gens perdent leurs droits sur une terre ou des biens du fait de l’ignorance, des dettes ou de la corruption ? Que peut-on faire pour aider à s’attaquer à cela ?

Articles 6, 17, 28 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies