R26 Le rôle de l’église

Dieu a envoyé Jésus, son fils, pour établir la justice dans le monde. Les églises doivent partager les préoccupations de Jésus envers les personnes pauvres et celles opprimées. La Bible stipule clairement qu’en tant que chrétiens, nous devrions partager la passion de Dieu pour la justice. Ceci ne signifie pas simplement que nous devrions vivre une bonne vie au niveau individuel. Nous devrions aussi essayer de corriger ce qui va mal dans notre société, d’apporter la droiture.

Les leaders de l’église peuvent s’exprimer avec une très grande autorité sur bien des situations. Ils peuvent s’attaquer aux lois injustes ainsi que promouvoir et défendre les droits des gens pauvres. Par leur exemple et en indiquant la direction, ils peuvent inspirer, diriger et encourager leur église à agir pour promouvoir la justice. Ceci peut se faire par la prière, les dons, les attentions pratiques, en s’exprimant et par le biais d’approches différentes des travaux de plaidoyer réalisés au nom des gens qui souffrent. Généralement, il s’agit d’une combinaison de tout cela.

Dieu désire que la droiture coule à flot de son église, tout comme l’eau d’un torrent. L’église devrait fournir une direction et une inspiration pour une grande gamme d’actions sociales en vue d’apporter la justice dans notre monde blessant.

Discussion 
  • Lisez Amos 5:1-24. Nous lisons dans le livre d’Amos l’injustice de l’époque. Les droits des pauvres gens n’étaient pas respectés (verset 11), la corruption était chose courante (verset 12), ceux qui se battaient pour la justice et la vérité étaient méprisés (verset 10).
  • Que peut-on lire dans les versets 7, 10, 11 et 12 sur la manière dont les gens se comportaient envers leurs prochains ?
  • Qu’est-ce que Dieu condamne dans le verset 21 ? Qu’est-ce que cela représentait pour un Israélite de l’époque d’organiser un festival religieux ? De nos jours, existe-t-il des situations similaires dans la manière dont nous pratiquons notre foi ?
  • Qu’est- ce que le prophète suggère comme une véritable action acceptable pour Dieu, au lieu de ces « festivals religieux », dans le verset 24 ?
  • Notre culte manque-t-il d’attention envers les personnes qui souffrent ou qui sont injustement traitées ? Les chrétiens pensent souvent que ce genre de problèmes n’a rien à voir avec leur foi. Comment pouvons-nous leur répondre ?
  • Comment pouvons-nous inclure nos préoccupations pour la justice sociale au coeur de notre culte ?
  • S’attaquer à l’injustice demande un courage et une ténacité considérables. Quelles sont les forces de l’église disponibles pour s’équiper afin d’agir ?
  • Lisez Michée 6:8. Qu’est-ce que Dieu nous demande ? Avec quelle efficacité répondons-nous à ces trois commandements ? Quel est celui représentant le plus grand défi ? Intégrons-le dans nos prières pour une future direction.

Articles 3, 7, 8, 27, 29 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies