R6 Les abus de pouvoir

De nos jours, la plupart des situations où les gens souffrent d’injustice et du manque de dignité résultent d’un pouvoir mal utilisé. Les gens à qui l’on confie un pouvoir et une autorité, ont une responsabilité particulière de les utiliser pour le bénéfice des autres. Cependant, on peut mal utiliser le pouvoir ou en abuser, par insouciance, corruption ou pour un gain personnel. L’injustice peut arriver lorsque les personnes détenant un pouvoir négligent leurs responsabilités ou forcent les autres à agir d’une certaine manière.

Les personnes pauvres se sentent souvent complètement impuissantes. Pourtant, chaque personne peut avoir une certaine influence. En travaillant ensemble, on accroît cette influence. Il faut soutenir les gens pauvres et qui souffrent d’injustice, afin qu’ils acquièrent de l’assurance pour s’attaquer aux abus de pouvoir. Une telle approche leur permettra d’acquérir un certain pouvoir et de l’influence.

Rechercher la justice est un processus lent et souvent laborieux. Cela est parfois presque impossible dans les pays où la fraude et la corruption sont courantes. Mais Dieu n’ignore aucune souffrance.

Discussion 
  • Lisez 1 Rois 21:1-16. Il s’agit de l’histoire de la vigne de Naboth et d’un abus de pouvoir qui a eu de terribles conséquences. Pourquoi le roi Achab désirait-il la vigne de Naboth ? Pourquoi ce dernier refusait-il de la vendre ?
  • Pourquoi est-ce que Jézabel a imaginé de tels plans pour tuer Naboth ? Était-ce légal ? Était-ce juste ?
  • Quels ont été la réponse et le jugement de Dieu sur ces actions ? (Lisez les versets 17 à 24.)
  • Comment Achab a-t-il réagi à ce jugement dans le verset 27 ?
  • Pourquoi Dieu a-t-il décidé de remettre sa sentence à plus tard dans le verset 29 ?
  • Pouvons-nous penser à des époques où nous avons été persuadés de faire quelque chose que nous savions être mauvais, comme Achab dans cette histoire ? Si oui, prenons le temps de réfléchir et de demander pardon. Pouvons-nous faire quoi que ce soit pour redresser la situation ?
  • Connaissons-nous des lois justes dans notre propre pays qui ne sont pas appliquées, d’une manière ou d’une autre ? Quelles en sont les conséquences ?
  • Que pouvons-nous dire pour réconforter les personnes qui ont recherché avec bravoure la justice mais ont échoué à cause de la corruption ?

Articles 2, 6, 22 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies