Réduction des risques de catastrophe

Nous ne pouvons éviter ou réduire la plupart des aléas naturels (phénomènes extrêmes qui se produisent de façon naturelle et qui peuvent avoir des effets néfastes sur les personnes et l'environnement), mais un aléa naturel à lui seul n'entraîne pas systématiquement une catastrophe. Pour qu'un aléa ait un impact sur les populations, il faut qu'il y ait au préalable un certain degré de vulnérabilité. L'approche de réduction des risques de catastrophe (RRC) consiste à réduire l'impact des catastrophes en réduisant cette vulnérabilité. Par exemple, le fait de construire des bâtiments résistants aux séismes peut permettre d'empêcher qu'un aléa (un tremblement de terre) entraîne une catastrophe (maisons détruites et pertes de vies humaines).  

La RRC est un aspect clé du renforcement de la résilience, qui doit être étroitement intégré dans notre travail pour atténuer le changement climatique, la dégradation de l'environnement et les conflits, étant donné que ces derniers sont souvent les principales causes de la vulnérabilité aux catastrophes.

Cycle de la gestion des catastrophes

Cycle de la gestion des catastrophes

Le fait d'analyser ce qui se passe lorsque les populations subissent un choc et des stress peut nous aider à comprendre la résilience. Chaque jour, des populations et des communautés s'adaptent aux chocs et aux stress de la vie sans sombrer dans une crise. Mais que se passe-t-il lorsqu'elles n'y parviennent pas ? Le cycle d'une catastrophe nous montre comment les gens réagissent et s'adaptent en situation de crise, leurs comportements pouvant être classés dans l'une des trois catégories suivantes : gestion du stress, gestion de la crise et gestion des risques.

The Disaster Cycle (PDF 582 KB) (en anglais)
Ce document explique le diagramme ci-dessus plus en détail.

Nos ressources en matière de Réduction des risques de catastrophe

ROOTS 9 – Réduire les risques de catastrophe dans nos communautésROOTS 9 – Réduire les risques de catastrophe dans nos communautés (PDF 1.2 MB)
Le processus d'Analyse participative des risques de catastrophe de Tearfund aide les communautés à évaluer les facteurs qui contribuent à l'ampleur et à l’étendue des catastrophes potentielles et à élaborer des plans qui seront mis en œuvre localement pour prévenir ces risques. C'est un processus qui renforce le pouvoir d'action des communautés, en aidant les gens à comprendre les relations de cause à effet et à prendre conscience de leurs capacités pour réduire leur vulnérabilité aux risques. 
Également disponible en anglais (PDF 896), espagnol (PDF 676 KB), portugais (PDF 682 KB), arabe (PDF 1.8 MB), bangla (PDF 10.9 MB), chinois (mandarin) (PDF 1.4 MB) et népalais (PDF 2 MB).

PILIERS –  Comment se préparer aux désastresPILIERS – Comment se préparer aux désastres (PDF 2.3 MB)
Une ressource d'apprentissage pratique, conçue pour être utilisée lors de discussions en petits groupes communautaires. Encourage les communautés à réfléchir aux situations à risque potentielles et les aide à se préparer à y réagir efficacement. Contient des informations sur les premiers secours, les stocks de matériel de secours et les abris communautaires. 
Également disponible en anglais (PDF 2.3 MB), espagnol (PDF 2.3 MB), portugais (PDF 4.6 MB), bangla (PDF 11 MB), chinois (mandarin) (PDF 1.7 MB) et népalais (PDF 4.5 MB).

Caractéristiques d'une collectivité résiliente face aux catastrophesCaractéristiques d'une collectivité résiliente face aux catastrophes (PDF 2.2 MB)
Cette publication basée sur le travail communautaire de réduction des risques de catastrophe effectué par de nombreuses ONG (dont Tearfund et ses partenaires) décrit 168 caractéristiques d'une communauté résiliente aux aléas naturels. 
Cette ressource est également disponible en anglais (PDF 2.4 MB).

Caractéristiques d'une collectivité résiliente face aux catastrophes peut être utilisé en tant que ressource de planification stratégique et comme référence pour un système de mesure et de surveillance de la résilience aux catastrophes. Tearfund recommande l'approche du « Top 20 », en privilégiant un nombre gérable de caractéristiques qui seront les plus appropriées aux catastrophes dans une région donnée. 
Possible “Top 20” for fast-onset natural hazards (PDF 54 KB) (en anglais)
Possible “Top 20” for slow-onset natural hazards (PDF 54 KB) (en anglais)

DEC Pakistan DRR report (June 2012) (PDF 1.9 MB) (en anglais)
Ce rapport étudie la réponse aux inondations de 2010 au Pakistan, qui ont touché plus de 20 millions de personnes. 

Soil Stabilised Blocks in Darfur (PDF 1.9 MB) (en anglais)
Cette étude de cas porte sur l'utilisation de terre stabilisée pour enrayer la déforestation galopante au Darfour.

Evaluation of Community Resilience in Uganda (PDF 652 KB) (en anglais)
Un exemple d'utilisation de l'approche de Tearfund pour mesurer la résilience à l'aide des caractéristiques « Top 20 ».

Towards Resilience, Emergency Capacity Building Project (en anglais)
Un guide sur la réduction des risques de catastrophe et l'adaptation au changement climatique.