Groupes d'entraide

Le modèle des groupes d'entraide de Tearfund repose sur la conviction que les personnes qui vivent dans la pauvreté peuvent être des agents du changement au lieu d'être de simples bénéficiaires de l'aide. Nos groupes d'entraide promeuvent une autonomisation économique, sociale et politique, et mettent l'accent sur le développement personnel, le renforcement des relations, la résolution collective des problèmes, l'action collective, l'autonomie et l'auto-apprentissage. Les membres de ces groupes sont incités à devenir des acteurs du changement dans leur propre vie et au sein de leur communauté. Les relations de soutien mutuel sont essentielles ; les membres considèrent souvent ces groupes comme un sanctuaire où ils peuvent discuter de leurs problèmes et établir des relations de confiance qui sont un soutien dans les situations de crise personnelle.

Les groupes d'entraide comptent 15 à 20 membres et ciblent délibérément les secteurs les plus pauvres de la communauté. Beaucoup de groupes sont uniquement composés de femmes. Les membres économisent une petite somme chaque semaine, en commençant avec environ 0,013 USD. Le fait d'économiser régulièrement leur permet de constituer un capital de groupe grâce auquel ils peuvent contracter de petits prêts à faible taux d’intérêt pour payer les frais de scolarité et les soins de santé, les besoins de consommation pressants et, ultimement, pour créer ou développer une microentreprise. Les groupes sont autonomes, même s'ils nécessitent une facilitation intensive, et sont entièrement financés par les économies de leurs membres.

Le modèle des groupes d'entraide est extrêmement rentable et apporte des changements transformateurs dans la vie des gens.

Tearfund travaille par l'intermédiaire des groupes d'entraide depuis le tout premier programme qui a vu le jour en Éthiopie en 2002. Tearfund soutient aujourd'hui plus de 27 000 groupes d'entraide en Afrique sub-saharienne et est en train de déployer l'approche à travers l'Asie et l'Amérique latine. Nous recueillons en permanence des preuves de l'impact de notre programme de groupes d'entraide.

Tearfund estime que les groupes d'entraide sont le moyen le plus efficace pour réduire la pauvreté lorsqu'ils sont associés à des formations et à des services de conseil en matière de réduction des risques de catastrophes (RRC), d'agriculture adaptative et diversifiée, de développement des entreprises, de santé et d'assainissement, de plaidoyer, d'alphabétisation et autres compétences. Les activités et l'appui supplémentaire des « Groupes d'entraide Plus » optimisent la capacité des groupes d'entraide à renforcer la résilience des moyens de subsistance et à réduire la pauvreté.

ressources

Saving for a very dry day coverSaving for a very dry day: The contribution of self-help groups to building resilience in East Africa? (PDF 685 KB) (en anglais)
Tearfund a commissionné six études pour évaluer l'impact du programme des groupes d'entraide sur les personnes qui vivent dans la pauvreté dans la Corne de l'Afrique. Il s'agit ici d'une synthèse de ces six rapports de recherche, axés sur des thèmes récurrents et qui mettent en évidence les principaux points d'apprentissage pertinents pour toutes les organisations qui soutiennent ou cherchent à soutenir des programmes de groupes d'entraide.

Vous trouverez les rapports de recherche intégraux ici (en anglais) :

Releasing potential front coverReleasing potential: A facilitator’s learning resource for self-help groups (PDF 2.9 MB) (en anglais)
Ce support pédagogique rend compte du processus des groupes d'entraide mis en œuvre par le personnel de Tearfund et ses partenaires en Éthiopie. Sa fonction première est de fournir une ressource d'apprentissage aux facilitateurs en Éthiopie, mais il peut également servir d'introduction à l'ensemble du processus des groupes d'entraide pour les autres membres du personnel de Tearfund et les professionnels du développement partout dans le monde. Dans cette ressource d'apprentissage, le processus de culture, de production et de dégustation du café, un produit qui revêt une importance particulière en Éthiopie d'un point de vue économique et culturel, a été utilisé pour illustrer de manière symbolique comment créer des groupes d’entraide, assurer leur bon fonctionnement et en tirer les meilleurs fruits.

Humanitarian case transfers front coverHumanitarian cash transfers through self-help groups: Making the Most of Local Approaches? (PDF 1.6 MB) (en anglais)
Ce rapport présente les conclusions de l'étude d'impact d'un projet pilote mené en 2016 en Éthiopie. Dans le cadre de ce projet, des transferts monétaires ponctuels ont été faits pour les groupes d'entraide et par leur intermédiaire pour leur permettre de mieux faire face aux conséquences de la sécheresse.

Partnerships for change front coverCost Benefit Analysis of SHGs in Ethiopia: Partnerships for change (Rapport intégral) (PDF 685 KB) (en anglais)
Tearfund a commissionné une étude visant à quantifier la manière dont les groupes d'entraide ont permis de transformer la vie des gens. Les avantages ainsi mesurés comprenaient l'augmentation des revenus, l'amélioration de l'alimentation, de l'éducation et des soins de santé, et une participation accrue à la prise de décision au niveau local en Éthiopie.
Résumé analytique (8 pages) (PDF 279 KB) and Résumé (2 pages) (PDF 264 KB)

Trousse à outils Révéler
Révéler est une panoplie d'outils destinée aux personnes qui travaillent directement avec les communautés ou les Églises locales. Vous y trouverez des fiches d'informations, des activités, des études bibliques et des guides de bonnes pratiques.