De : Micro-entreprise – Pas à Pas 35

Idées et conseils pour créer des petites entreprises rentables

par Brett Gresham

.

L’Afghanistan est un pays où la mortalité infantile est la plus élevée du monde: un enfant sur quatre y meurt avant l’âge de cinq ans. Ces décès proviennent en majorité des maladies diarrhéiques provoquées par la consommation d’eau contaminée. L’eau contaminée est probablement aujourd’hui le plus grave problème des pays du Tiers-Monde.

En 1996, et grâce à des fonds de UNCHS, SERVE a étudié un filtre lent au sable pouvant être utilisé dans les maisons. Plusieurs filtres ont été inventés et testés avant que le modèle présenté ici n’ait été choisi. Après trois mois d’essais avec une eau très polluée, le filtre éliminait 98 à 99% des organismes contaminants.

Un pré-filtre est placé au dessus de l’unité qui retire l’essentiel des sédiments. Il s’agit d’une simple casserole percée (à l’aide d’une pointe) de très petits trous. Ces trous laissent passer l’eau mais pas le sable. Le sable peut être ôté et lavé facilement, ce qui protège le plus gros filtre.

Le filtre lent au sable «mange» littéralement les bactéries et les virus qui le traversent. Pour cela, il développe une algue à la surface (comme celle que vous pouvez voir au fond d’une rivière sableuse). Pour être filtrée efficacement, l’eau doit traverser un minimum de 75cm de sable. Le tuyau par lequel l’eau sort doit également être situé au-dessus du niveau du sable pour être sûr qu’il reste toujours sous l’eau.

On utilise du sable ordinaire mais il faut beaucoup le laver. Le filtre est fait de fer blanc que l’on trouve facilement au «bazar». On peut aussi utiliser la céramique. Une fois qu’on a décidé du modèle le plus performant, on l’a placé dans plusieurs maisons pour voir s’il créait des problèmes sociaux, culturels, ou autres. Plusieurs modifications furent suggérées et maintenant le filtre choisi en tient compte.

Ce modèle se vend pour 11 dollars (700.000 Afs), l’équivalent de cinq jours de travail (salaire d’un ouvrier manuel), prix donc abordable. Le filtre a été porté au bazar des ouvriers métallurgistes où n’importe quel ferblantier a su le construire. Le filtre de sable est apparu en vidéo et à la télévision. On en a aussi placé dans les lieux publics dans toute la ville. La demande a augmenté les revenus des ferblantiers (SERVE n’a rien à voir avec la production de ce filtre) et nous espérons que le traitement de l’eau pour la rendre potable sera accessible à tous.

Brett Gresham est ingénieur des travaux publics. Il travaille pour SERVE, une ONG internationale, sur différentes technologies moyennes en Afghanistan du Nord. L’adresse de SERVE est: PO Box 477, University Town, Pehsawar, Pakistan. E-mail: harbin@merlin.net.au

Si quelqu’un veut construire ce filtre, des instructions détaillées peuvent être obtenues de Pas à Pas.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant