Conseils pour la défense des droits des détenus

Pas à Pas 104 - La prison

Pas à Pas 104 présente des conseils pratiques pour s'impliquer dans le ministère des prisons et s'occuper d'anciens délinquants.

Conseils pour la défense des droits des détenus

Sabrina Mahtani  

Les gens pensent souvent que le plaidoyer consiste uniquement à inciter le gouvernement à changer certaines choses. Mais le plaidoyer peut se faire à tous les niveaux. Par exemple, il peut simplement consister à s’adresser à un gardien de prison pour lui demander qu’un détenu puisse bénéficier de soins de santé.

Voici quelques conseils :

1. Prenez le temps de comprendre le problème. Quelle est la cause de ce problème, que faudrait-il faire pour y remédier, et pourquoi est-ce difficile ?

2. Basez vos activités de plaidoyer sur de solides recherches. Par exemple, si vous dites : « Les gens sont placés en détention provisoire pendant bien trop longtemps avant leur procès », veillez à disposer des preuves et des statistiques qui permettront d’appuyer vos propos.

3. Établissez de bonnes relations. Prenez le temps d’établir des relations de façon à pouvoir discuter avec le gouvernement ou la police. Cherchez à savoir quelles personnes ont de l’influence et qui sont vos alliés.

4. Ayez des requêtes claires. Par exemple, voulez-vous qu’une loi soit abolie, ou souhaitez-vous que les affaires soient jugées plus rapidement ?

5. Travaillez en partenariat. Essayez de trouver d’autres organisations qui travaillent sur des questions similaires. Travailler au sein de coalitions vous permettra de mieux vous faire entendre et de bénéficier de soutien.

6. Veillez à faire un travail de qualité. Si le gouvernement, les bailleurs et les ONG voient que vous faites un travail de qualité dans les prisons, ils seront davantage susceptibles de vous inviter à participer à des discussions.

7. Communiquez votre message de manière créative. Utilisez des exemples de situations réelles et des études de cas pour susciter l’intérêt et aider les gens à comprendre vos propos.

8. Faites participer les personnes que vous souhaitez aider. Consultez-les au sujet de ce que vous faites, et essayez de les inclure autant que possible dans le processus.

Sabrina Mahtani est cofondatrice d’AdvocAid et diplômée du programme Inspired Individuals de Tearfund. Voir Comment favoriser un procès équitable ? pour plus d’informations.