R2 Quelle est notre réalité ?

Lorsque nous regardons tout autour du monde, nous pouvons voir nombre de personnes qui souffrent. Elles peuvent souffrir de différentes sortes d’injustices dans leur travail (ou le chômage), dans leurs conditions de vie, dans leur accès à l’éducation ou aux services de santé ou encore pour des raisons politiques. Les personnes pauvres ont tendance à souffrir davantage du fait de l’injustice.

Par exemple, dans notre monde :

  • 800 millions de gens (12% de la population mondiale) n’ont pas assez à manger
  • 1,1 milliard de personnes (17% de la population mondiale) n’ont pas accès à l’eau potable
  • 2,6 milliards de gens (39% de la population mondiale) n’ont pas d’assainissement de base
  • Plus de 10 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies que l’on peut prévenir.

Ces chiffres traduisent une très grande souffrance pour les personnes concernées. Il est parfois difficile de savoir ce que l’on peut faire pour changer un si grand nombre de situations difficiles. Cependant, Dieu désire que son église soit active pour amener la justice aux personnes pauvres ou opprimées.

Discussion 
  • Réfléchissons à notre propre communauté. Quelles sont les personnes qui souffrent le plus ? Leurs difficultés proviennent-elles d’un abus de pouvoir par des gens dans notre communauté ? Quelles sont les plus importantes sortes d’injustices dans notre communauté ?
  • Lisez Jérémie 2:7-9. Le prophète Jérémie revoit ce qui s’est passé de mal depuis que les israélites sont entrés dans la Terre Promise. Quels sont les quatre groupes qu’il rend responsables de ce qui s’est passé de mal ? Pouvons-nous identifier de tels groupes de nos jours ?
  • Que fait l’église pour s’attaquer à l’injustice ?
  • Que fait le gouvernement pour s’attaquer à l’injustice ?
  • Que faisons-nous pour nous attaquer à l’injustice dans notre communauté ?
  • Qu’est-ce que je fais pour m’attaquer à l’injustice ?

Articles 3, 22, 25 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies