Aider les familles d’orphelins à s’épanouir au Zimbabwe

Pas à Pas 101 - Prendre soin des orphelins

Contient des études de cas, des activités pour enfants et une interview émouvante sur la vie dans un foyer pour enfants.

Aider les familles d’orphelins à s’épanouir au Zimbabwe

Denford Munemo et Qobolwakhe Khumalo 

Le Zimbabwe compte environ 720 000 orphelins, en partie à cause des décès liés au sida. Traditionnellement, la famille élargie s’occupait des orphelins. Toutefois, en raison de la situation difficile sur le plan économique et social dans le pays, les proches ont du mal à faire face. L’organisation ZOE (Zimbabwe Orphans through Extended Hands) pense que les Églises locales ont un rôle essentiel à jouer. 

ZOE fournit aux familles d’orphelins des moyens de subsistance et les volontaires des Églises leur offrent du soutien. Photo : Eleanor Bentall/Tearfund
ZOE fournit aux familles d’orphelins des moyens de subsistance et les volontaires des Églises leur offrent du soutien. Photo : Eleanor Bentall/Tearfund

Mobiliser les Églises 

La mobilisation des Églises est au cœur du travail de ZOE. Bien souvent, les Églises souhaitent s’occuper des orphelins, mais ne savent pas comment. C’est là que ZOE intervient. 

La force du ministère réside dans la collaboration entre les Églises. Lorsqu’un responsable d’Église sollicite l’aide de ZOE pour s’occuper d’orphelins, ZOE demande dans un premier temps au pasteur de réunir tous les responsables d’Église de la région. Le personnel de ZOE leur communique alors ce que dit la Bible au sujet des orphelins. Les responsables retournent dans leur Église et partagent cette vision. Ils demandent aux membres de leur congrégation qui ont à cœur d’aider les orphelins, d’envisager de devenir volontaires. 

ZOE forme alors les volontaires des Églises à rendre visite aux familles d’orphelins (familles qui s’occupent d’orphelins) et à les soutenir. Chaque volontaire est chargé de rendre régulièrement visite à quatre ou cinq familles d’orphelins (ou moins, si certaines d’entre elles ont un enfant à leur tête, car elles ont besoin de davantage de soutien).  

Renforcer les familles 

Les volontaires de l’Église sont formés aux aptitudes parentales, à la budgétisation, à la protection de l’enfant, au soutien psychosocial, au développement de l’enfant, et à la santé sexuelle et reproductive. Ils transmettent cette formation et ces connaissances aux familles qu’ils soutiennent. 

Les Églises et les membres de la communauté sont également encouragés à défendre les orphelins par le biais du plaidoyer. Ils protègent les droits de succession des familles d’orphelins et aident les orphelins à obtenir un acte de naissance, document dont ils ont besoin pour accéder à d’autres services. 

Les volontaires établissent avant tout des relations de soutien. Dans le cadre de leur formation, ils sont incités à utiliser les ressources que Dieu leur a données pour soutenir les familles d’orphelins (voir page ci-contre). 

Moyens de subsistance durables 

ZOE aide également les orphelins et les personnes qui s’occupent d’eux à trouver des moyens de gagner leur vie. L’organisation leur fournit du petit bétail (p. ex. chèvres, poulets ou lapins) et forme les membres de la famille à élever des animaux. Elle forme également les familles d’orphelins à produire des cultures et dispense aux orphelins une formation professionnelle dans le secteur de leur choix, contribuant ainsi à leur assurer un avenir plus sûr. 

Denford Munemo est le directeur national de ZOE et Qobolwakhe Khumalo est le directeur des programmes de ZOE. 

Site internet : www.zoezim.blogspot.co.uk
E-mail : info@zoezim.org


Bob Chimboo
Redonner vie à des existences mortes

Le pasteur Bob Chimboo, du sud-est du Zimbabwe, nous fait part de son expérience avec ZOE. 

Entre 2003 et 2016, avec l’aide de ZOE, nous avons communiqué l’importance de prendre soin des orphelins à 135 Églises de Masvingo. Bon nombre des vies qui semblaient mortes ont été « ramenées à la vie ». Les Églises ont trouvé de nombreux moyens de répondre aux besoins des orphelins et des veuves. Citons par exemple la prise en charge des frais scolaires et les formations en coiffure, mécanique et couture. Certains de ces orphelins ont aujourd’hui un travail et peuvent pourvoir aux besoins de leur famille. Nous formons les familles d’orphelins au jardinage, à la pisciculture, la confection de bougies, l’élevage de chèvres et la fabrication de beurre d’arachide. Nous menons également des activités de plaidoyer contre le mariage des enfants et toutes les formes de maltraitance des enfants.. 

Le modèle ZOE nous a aidés, en tant que pasteurs de différentes Églises, à nous unir pour la cause des orphelins. Nous nous réunissons une fois par mois pour aborder les problèmes que les volontaires de nos Églises rencontrent lors de leurs visites. Notre Église est aujourd’hui plus pertinente au sein de nos communautés. 


Utiliser les ressources que Dieu vous a données 

Le personnel de ZOE utilise ces idées inspirantes dans le cadre de sa formation des volontaires des Églises. Vous pourriez peut-être faire une copie de cette page (PDF 95 KB) et l’utiliser dans votre Église. 

Dieu nous a créés avec un cœur, des yeux, des oreilles, une bouche, des mains et des pieds. Les volontaires des Églises peuvent utiliser ces ressources que Dieu nous a données pour établir des relations de soutien avec les familles d’orphelins.

Cœur Un cœur rempli d’amour à cause de la croix de Jésus. Un cœur semblable à celui de Dieu le Père, pour aimer les orphelins et prendre soin d’eux. 

Yeux Pour voir les cheveux bruns trop fins et épars et les mains et les pieds enflés, signes de kwashiorkor (malnutrition due à un manque de protéines et d’autres nutriments)… Pour regarder dans les yeux de l’enfant et voir la maltraitance… Pour observer la maison : le trou dans le toit de chaume, l’absence de plats ou de casseroles, etc… 

Bouche Pour transmettre les messages d’espoir de la Bible et des conseils avisés. Pour faire connaître aux familles l’aide et les services disponibles dans la communauté. Pour s’exprimer et être la voix de ceux qui ne peuvent se faire entendre, par le biais du plaidoyer. 

Oreilles Pour écouter les enfants et comprendre leur souffrance… Pour écouter le vieux grand-père qui doit désormais s’occuper de six enfants et qui sait que quatre autres
s’y ajouteront lorsque son autre fils mourra… Pour écouter quand aucun proche n’a demandé : « Comment allez-vous ? » ou « Comment vont les enfants ? » Mais voilà que ce volontaire lui rend visite et demande : « De combien d’enfants vous occupez-vous ? Comment vont-ils ? Comment allez-vous ? » Ce volontaire dit qu’il veut aider par tous les moyens possibles et donne au vieil homme la possibilité de s’exprimer pour la première fois. Puis le volontaire demande s’il peut revenir… et il le fait ! 

Mains Pour une aide pratique, comme réparer le toit de chaume, préparer la terre pour les plantations, enseigner la couture ou la menuiserie, etc. 

Pieds Pour apporter des messages, des fournitures, accompagner les enfants à la clinique, etc., mais aussi pour faire du sport et des jeux ! 

Dieu nous a donné toutes ces capacités pour prendre soin des autres et pour manifester l’amour de Jésus. Elles sont gratuites ! Les membres de l’Église peuvent utiliser ces ressources pour exercer un ministère auprès des orphelins