Jouer avec les enfants en bas âge

Photo: Jim Loring, Tearfund
Photo: Jim Loring, Tearfund

Les enfants jouent parce que c’est amusant mais le jeu est aussi un élément clé dans leur apprentissage et leur développement. Jouer les aide à apprendre de nouveaux savoir-faire, à communiquer, à acquérir une certaine assurance, à se situer par rapport aux autres, à se découvrir et découvrir le monde. Tous les enfants, garçons comme fi lles, ont besoin des mêmes opportunités pour jouer et interagir avec les membres de leur famille et leurs amis. Écouter les petits et réagir à leurs dires est l’une des plus importantes choses que les adultes et les enfants plus âgés peuvent faire. Quand c’est bien fait, les enfants apprennent que ce qu’ils disent et font est important. Ils en tirent un sentiment de bien-être et cela leur donne une certaine assurance pour essayer de nouvelles choses. 

Tous les enfants sont différents et se développent chacun à leur rythme. Les bébés sous-alimentés ou qui ont été malades ont besoin d’une aide supplémentaire. Les enfants handicapés ne doivent pas être exclus. Ils peuvent avoir besoin de soutien et d’encouragement supplémentaires pour surmonter leurs difficultés à se déplacer, à entendre ou à voir. Ils peuvent ne pas faire tout ce que d’autres bébés ou enfants de leur âge font mais ils apprennent beaucoup s’ils reçoivent le soutien et la stimulation qui conviennent.

D’habitude les enfants plus âgés aiment jouer avec les plus jeunes et les aider. Ils peuvent les aider à s’épanouir en jouant avec eux, en les écoutant et en les soutenant lorsqu’ils essayent de nouvelles activités et en assurant leur sécurité. Les enfants plus âgés peuvent aider à rendre les tâches quotidiennes (aller au marché, faire la cuisine, etc) amusantes et intéressantes pour les plus jeunes.

Ne pas oublier : Il est important que les plus âgés ne soient pas accablés par des responsabilités d’adultes quand ils ont la garde d’un enfant. Ils ont aussi besoin de jouer et il ne faut pas négliger leur propre développement. 

Des activités pour les bébés

Dès leur naissance, les bébés ont besoin de notre stimulation et de nos réactions, par le jeu, les activités partagées, la parole, le rire et le chant. Si un bébé émet un son ou fait un geste, les autres enfants peuvent les lui répéter. C’est ainsi que les bébés apprennent à communiquer. Un enfant a un besoin vital de tendresse et d’amour pour se développer sur le plan physique, social et émotionnel. Tenir un bébé dans les bras, le câliner, lui sourire et lui parler l’aide à grandir et à se sentir en sécurité. Voici quelques activités ludiques utiles à ceux qui s’occupent de nourrissons.

  • Attachez ou suspendez des objets, comme des cuillères, près du bébé allongé afin qu’il puisse tendre les bras et les saisir.
  • Prononcez son nom ou taper des mains pour que le bébé puisse voir d’où vient le son.
  • Chantez au bébé, bercez-le et faites-le bouger au rythme de la chanson.
  • Promenez-vous avec lui et dites-lui le nom des objets qu’il voit. Même si un bébé ne répond pas tout de suite à ce genre de stimulation, il est important de continuer à lui parler et à lui chanter.
  • Dès que les bébés commencent à comprendre et utiliser des mots, ils aiment jouer à des jeux comme : « Où est mon nez ? » ou « Cherche le gobelet ».
  • Donnez-lui des objets mous et encouragez-le à les rendre ou à les passer d’une main à l’autre. Assurez-vous que l’objet soit assez gros pour le bébé n’essaie pas de l’avaler.
  • Jouez avec les doigts et les orteils du bébé.
  • Encouragez-le à taper des mains et à agiter la main pour dire « au revoir ».
  • Faites-lui une balle molle à lancer. 
  • Donnez-lui deux objets et gardez-en deux. Cognez-les l’un contre l’autre et regardez s’il essaie de faire de même.
  • Donnez-lui une boîte et des objets de différentes tailles à mettre dedans et à sortir.
  • Devant lui, cachez un objet et voyez s’il peut le trouver.
  • Fabriquez une poupée avec de vieux vêtements. Remplissez-la de bouts de chiffon, de morceaux de plastique d’emballage, d’herbe séchée ou de papier. Cousez-la bien. Racontez au bébé des histoires sur la poupée.
  • Dessinez sur le sable ou dans la boue avec un bâton ou un doigt et regardez si bébé essaye de copier.
  • Montrez-lui un animal ou la photo d’un animal, imitez-en le bruit et encouragezle à répéter.
  • Encouragez-le à manger tout seul.

A mesure que le bébé grandit, jouez des jeux qui l’encouragent à ramper, à se tenir debout et à marcher. Fabriquez un jouet qui roule que le bambin peut pousser ou tirer en marchant. C’est facile à faire avec une boîte de conserve et le fil de fer d’un portemanteau. Vous pouvez enfiler des bobines de fil ou des boîtes de pellicules remplies d’objets qui font du bruit quand il les tire. Les bouteilles en plastique ou les canettes roulent aussi très bien. Assurez-vous qu’elles n’ont rien de coupant.

Si le bébé ne peut pas bouger sans aide à cause d’un handicap, deux enfants peuvent le soutenir avec une bande de tissu passée autour de la taille, pour l’aider à se mettre à quatre pattes. Un autre enfant peut l’encourager à ramper en lui tendant un jouet ou un fruit. N’oubliez pas de montrer votre joie au bébé lorsqu’il essaye de dire ou faire de nouvelles choses. Félicitez-le en parole et en lui souriant, en le câlinant ou en le prenant dans vos bras.

Photo: Richard Hanson, Tearfund
Photo: Richard Hanson, Tearfund

Des activités pour les petits enfants

L’eau, le sable et la boue Les petits enfants jouent des heures avec de l’eau et du sable, surtout s’ils disposent de quelques objets comme des bouteilles, des boîtes ou des gourdes de différentes tailles, ce qui rend les choses encore plus intéressantes. On peut percer des trous dans ces récipients. De fins bambous, des tiges de bananiers ou des roseaux creux font d’excellents tuyaux. On peut les utiliser avec de l’eau savonneuse et faire des bulles. On peut faire des bateaux avec des boîtes, des cosses ou des morceaux de bois. Les enfants peuvent ainsi apprendre à distinguer ce qui flotte et ce qui coule.

Utiliser les sens  Un autre jeu pour les petits consiste à identifier par le toucher des bouts de tissus, des coquillages ou des pierres cachés dans des sacs. Assurez-vous qu’ils ne soient pas trop petits, blessants ou vénéneux mais propres et intéressants à voir et à toucher. On peut envelopper des morceaux de savon, d’oignon, des fleurs ou tout ce qui sent fort, dans du papier percé de petits trous et demander aux enfants de deviner ce que c’est en les reniflant. On peut aussi placer d’autres objets dans une boîte et les enfants essayent de les identifier en secouant la boîte et écoutant le son produit. Cela peut être drôle pour les enfants qui ont des problèmes de vision.

Faire semblant Les enfants adorent jouer au papa et à la maman ou à l’école. Les adultes ou d’autres enfants peuvent leur fournir des objets pour rendre ce jeu plus intéressant, de quoi fabriquer une maison, préparer le repas, faire des poupées, jouer au marchand ou aller au marché et de quoi se déguiser. Les enfants se déguisent presque sans aide. On peut utiliser du papier, des feuilles, des bâtons et des morceaux de tissus pour réaliser des chapeaux, des robes et d’autres costumes. Faites de petites maisons, en argile ou avec des boîtes en carton, des personnages en paille ou en argile que vous habillerez. S’ils sont articulés, ce sera encore plus amusant.

Dessiner et colorier  La plupart des enfants adorent dessiner et colorier. Utilisez du papier brouillon, du carton ou des journaux pour cela. La colle se fait avec de la farine et de l’eau. Les enfants plus âgés peuvent réaliser un livre à partir d’une vieille boîte ou de morceaux de carton et y ajouter leurs propres illustrations, photos de famille ou images découpées. Encouragez les plus petits à nommer ce qu’ils voient.

Parler et écouter Écouter les enfants est l’une des choses les plus importantes que nous pouvons faire pour aider leur développement. Les enfants plus ages peuvent recueillir des histoires, des chansons et des devinettes pour les plus jeunes. Les grands-parents connaissent souvent de bonnes histoires. Recherchez des occasions pour encourager les plus jeunes à s’exprimer. Leur assurance sera renforcée si on les écoute et si on s’intéresse à leurs idées. Il est important d’essayer de répondre à leurs nombreuses questions.

Le jeu dynamique Les petits enfants ont besoin d’être très actifs. Ils aiment courir partout et jouer à se poursuivre. Les plus âgés peuvent les aider à courir et sauter, à lancer et attraper, à grimper et à glisser. Lorsque les plus jeunes savent lancer, les plus âgés peuvent leur trouver des cibles. Ils peuvent apprendre à lancer des objets dans une boîte, à faire tomber une bouteille ou un bâton. Les arbres tombés et les pentes raides offrent aux enfants plus âgés d’excellents endroits pour grimper et glisser. Fabriquez de simples balançoires avec une corde et un vieux pneu qu’on peut aussi bien faire rouler et passer à travers. Un enfant ayant des difficultés à se déplacer appréciera une balançoire ou un hamac. Les enfants pourraient se faire aider pour construire un chariot avec des roues pour permettre à ceux qui ne peuvent pas marcher d’aller explorer avec les autres enfants.

Article compilé par Maggie Sandilands, à partir d’informations tirées de Early Years – Children Promote Health: Case Studies on Child-to-Child and Early Childhood Development, publié par The Child-to-Child Trust. Voir la page Ressources pour commander.

Site internet : www.child-to-child.org/resources/index.html 


Trouver de quoi jouer

On peut trouver d’excellents matériels dans la communauté et réaliser des jeux qui ne coûtent rien. Les enfants sont très doués pour découvrir des objets avec lesquels jouer et inventer des jeux.

  • A la maison : sable, gourdes, boîtes de conserve, boîtes, pots et couvercles.
  • Dans les magasins : bouts de tissus, matériels d’emballage, bouteilles en plastique, capsules de bouteille, cartons et papier.
  • Dans la communauté : eau, sable, pierres, argile, bâtons et cosses de légumes.
  • Auprès des artisans locaux : bouts de tissus, de bois, de métal ou de cuir.
  • Auprès des musiciens locaux : matériels et conseils pour réaliser de simples instruments de musique.
  • Auprès des personnes plus âgées : des histoires traditionnelles, des chansons, des danses et des jeux.

Les activités quotidiennes, comme aider à préparer les repas pour la famille, offrent l’occasion d’apprendre les couleurs, les formes et comment répartir, assortir, compter, etc. Les petits enfants, par exemple, pourraient aider à choisir les ustensiles de cuisine ou trier les légumes pour le repas. Les enseignants et les responsables parentaux peuvent aider les enfants plus âgés à utiliser des bouts de tissus, de papier, de bois et autre matériel pour fabriquer des portables, des hochets et des peluches pour les bébés, des puzzles, des cerceaux et des jouets qui roulent pour ceux qui apprennent à marcher, des livres d’images ainsi que des jeux de vocabulaire ou de chiffres pour les plus grands. 


Jouer en toute sécurité

Les enfants plus âgés et les personnes qui ont la garde d’un enfant doivent vérifier que le matériel qui sert aux jeux des petits soit sans danger. Évitez :

  • les objets coupants.
  • les petits objets que les enfants pourraient avaler ou mettre dans le nez ou les oreilles.
  • les sacs en plastique avec lesquels ils peuvent s’étouffer.
  • la peinture à base de plomb.

Lorsque les enfants jouent dehors, vérifiez qu’il n’y ait pas de danger là où ils grimpent et courent, qu’ils ne risquent pas de traverser une route ou de tomber dans un puits ou une fosse.