Groupes de solidarité pour l’éducation

Promouvoir la scolarité des enfants est une préoccupation clé de notre gouvernement. Pourtant, dans les régions rurales où leurs revenus sont faibles, les parents ont souvent du mal à payer les frais scolaires. Nous aimerions partager ici l’expérience des parents d’Aklampa, Glazoué en République du Bénin.

A  Aklampa, nous avons encouragé les parents à se grouper pour réaliser ce qu’ils n’arrivaient pas à faire seuls. Ils ont formé des caisses d’épargne qu’ils appellent tontines et qui sont gérées par une personne responsable de rassembler l’argent. Les parents se sont mis d’accord avec l’école pour payer régulièrement les frais scolaires des enfants membres. Grâce à ce système, les enfants ne sont plus renvoyés chez eux parce que leurs frais ne sont pas payés. Les parents se sentent obligés de payer leur part de tontine mais ils trouvent ce système plus facile car les paiements sont plus petits et espacés, au lieu d’être de grosses sommes à verser plusieurs fois par an. Ainsi, les enfants obtiennent de meilleurs résultats et ils sont plus nombreux à fréquenter l’école.

Hyacinthe Gbégnon, Agent de Développement, 04 BP 1229, Cadjehoun, Cotonou, Bénin.