Des jardins pour nourrir les chèvres

par Mike Carter.

De nombreux petits fermiers manquent de terres. Peut-être aimeraient-ils avoir du bétail, car c’est une sécurité, mais cela s’avère impossible car ils n’ont pas assez d’espace pour élever de gros animaux. Une solution à cela est d’élever des chèvres dans un enclos et de faire pousser du fourrage pour les nourrir.

Par exemple, des fermiers au Nigéria lèvent des chèvres de façon permanente dans des maisons s’élevant à 60cm au-dessus du sol. Bambous, piquets fendus et herbes pour le toit servent de matériaux de construction. Les planchers sont en lattes de bois ou de bambous espacées d’environ 2cm pour laisser passer l’urine et les crottes des chèvres. Les maisons sont construites dans des endroits ensoleillés, abrités du vent. A l’extérieur de la maison on fabrique des râteliers abrités par le toit.

Pour nourrir les chèvres on fait pousser intensivement du fourrage dans des jardins. Les chèvres aiment une nourriture variée; elles ont besoin tous les jours d’une grande quantité de fourrage frais et propre.

On peut avoir des jardins à fourrage sur n’importe quelle terre disponible: un lopin près de la maison des chèvres, une terre inutilisée, les bords d’un champ, ou les contreforts ou talus pour éviter l’érosion, peuvent aussi être plantés. Le fumier récolté sous la maison des chèvres est utilisé pour fertiliser le sol des jardins. Une grande variété de plantes est cultivée comprenant des arbres, des arbustes et des herbes. Les plantes légumineuses ou les arbres ont une valeur particulière car leurs feuilles sont généralement riches en protéines et aident aussi à améliorer le sol.

Les chèvres peuvent vivre de l’eau qu’elles trouvent dans les feuilles, mais elles se porteront encore mieux si on leur donne toujours de l’eau propre. Ceci est particulièrement important pour les chèvres qui fournissent du lait. Les femelles qui sont pleines ou allaitent auront des chevreaux en meilleure santé si leur nourriture est nutritive. Vous pourrez peut-être acheter certains concentrés dans les commerces locaux; sinon, voici l’exemple d’un mélange concentré que vous pouvez préparer vous-même...

son de riz 5 mesures
maïs écrasé (si disponible) 3 mesures
tourteau de coprah ou d’arachide 1 mesure
sel 1/10 de mesure

Donnez ce mélange à vos chèvres femelles deux fois par jour.

Some useful fodder plants:

Quelques plantes fourragères utiles...

petites légumineuses

calapo

Calopogonium mucunoides

centrosema

Centrosema pubescens

lablab

Lablab purpureus

arbres et arbustes de la famille des légumineuses

pois pigeon

Cajanus cajan

Gliricidia

Gliricidia sepium

Leucaena

Leucaena leucocephala

Calliandra

Caliandra calthyrus

autres feuilles et herbes utiles

Amaranthe

Amaranthus spinosus

Banane

Espèce Musa

herbe de guinée

Panicum maximum